Publicité
22 août 2017 - 13:50

Projet d’égouts à Saint-Denis

Je vous écris en ce qui concerne la réunion qui s’est tenue à Saint-Denis-de-Brompton le 12 juillet, au sujet du projet d’égouts pour le lac Desmarais et le Petit lac Brompton.

Je suis un homme de 75 ans, ancien ingénieur agronome et je connais assez bien les mauvaises herbes nuisibles et les plantes agressives. Je suis au Petit lac Brompton depuis 1975. À cette époque le lac était parfait avec de l’eau bonne à boire. Revenons, il y a environ 50 ans, l’eau avait un taux de roulement de 4 fois par an, le ruisseau qui coulait dans le lac a été damné et le lac Desmarais a été créé. Nous avons vu une détérioration lente du Petit lac Brompton. L’eau a maintenant un taux de régénération de moins d’une fois en 4 ans. Le lac est essentiellement stagné.

Il y a environ 10 ans, une étude des fosses septiques a été faite, le résultat, plus de 60% des installations ne respectent pas les réglementations. Pourquoi est-ce que cela a été autorisé à continuer? Il y a 17 ans, nous avons remplacé notre système septique Ecoflow. À ce jour, notre système est encore en bon état.

Pour les habitants de Saint-Denis, un système d’égout ne permettra pas de sauver le lac. Il y a plusieurs facteurs qui y contribuent. Les systèmes septiques non réglementaires ne sont pas la cause du problème des mauvaises herbes. Les bateaux qui se déplacent de lac en lac sans être arrosés entraînent la propagation des mauvaises herbes Aussi, il y a des graines que les oiseaux mangent qui aboutissement dans le lac. Il existe des méthodes disponibles qui peuvent éliminer ou contrôler les mauvaises herbes. L’une de ces méthodes est l’aqua herbicide qui coûte une fraction des 15 millions de dollars estimés pour le système d’égouts proposé. Certains promoteurs du système d’égout semblent penser que l’argent pousse dans les arbres.

Nous sommes des personnes âgées à revenu fixe qui peuvent difficilement se permettre de payer un système d’égout. Nous avons fait notre part avec l’installation d’un ecoflow et un puit artésien (20 00$).

À moins qu’il y ait des subventions du gouvernement substantielles, ce projet ne peut pas aller de l’avant. L’estimation est de 15 millions de dollars et nous savons tous ce qui arrive à des coûts estimés. Nous ne pouvons pas transférer ce projet à nos enfants, car ils sont également pris avec des coûts de logement et des taxes foncières.

Le coût estimé pour propriété semblable à la nôtre est d’environ 70000$.

Un projet similaire sur un lac de la région il y a environ 20 ans avait été estimé à 20000$ par propriétaire et le coût final fut de 40000$.

 

Susan Leech et Cedric Clark

Petit lac Brompton

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.