Publicité
27 novembre 2019 - 04:00

La Municipalité d’Ham-Sud reçoit 4 fleurons !

Par Marie-Laurence Frenette, Rédaction numérique

Drummondville – La Corporation des Fleurons du Québec procédait hier au 14e dévoilement de la classification horticole des municipalités évaluées en 2019 lors d’une soirée riche en émotions tenue à l’Hôtel Best Western de Drummondville. Plus de 200 élus et représentants municipaux étaient sur place pour recevoir leur attestation officielle des mains du président des Fleurons, monsieur Gaston Arcand.

Des 109 municipalités évaluées cette année, 22 ont obtenu un fleuron de plus et la vaste majorité a progressé dans la grille de classification. La Municipalité d’Ham-Sud a considérablement augmenté son pointage cette année, atteignant ainsi un 4e fleuron; félicitations!

La Corporation des Fleurons tient à souligner les nombreux efforts consentis par la Municipalité d’Ham-Sud et toutes les municipalités récompensées à travers la province pour embellir durablement le milieu et la qualité de vie de leurs citoyens.

Rappelons que les fleurons sont décernés pour une période de trois ans et sont assortis d’un rapport d’évaluation professionnelle suggérant des pistes d’amélioration. Les classificateurs visitent 60% du territoire de chaque municipalité et évaluent tous les lieux à la vue du public.

Actuellement, 43% des Québécois résident dans une municipalité ayant obtenu des fleurons. En 2019, elles sont 351, dans toutes les régions du Québec, à les afficher fièrement! Une démonstration de l’intérêt grandissant des collectivités à verdir, embellir et améliorer leur environnement.

Pour découvrir les résultats des municipalités en images, consultez la brochure de la 14e édition de classification horticole des Fleurons du Québec disponible sur le site Internet www.fleuronsduquebec.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.