Publicité
21 août 2019 - 04:00

Saint-François-Xavier-de-Brompton, une Municipalité amie des aînés

Saint-François – C’est devant une vingtaine de citoyens présents à sa séance ordinaire, le 12 août en soirée, que le conseil municipal de Saint-François-Xavier-de-Brompton a adopté sa politique et son plan d’action la confirmant Municipalité amie des aînés.

«Nous sommes très heureux et fiers de devenir une Municipalité amie des aînés, a mentionné le maire de Saint-François-Xavier-de-Brompton, Gérard Messier. Nous voici enfin rendus au fil d’arrivée.»

Résultat du travail de réflexion du Comité de pilotage et de la consultation citoyenne du 5 juillet, cette politique et ce plan d’action deviennent un outil de développement pour la Municipalité. Ainsi, si l’analyse sociodémographique de Saint-François démontre qu’il s’en fait déjà beaucoup pour les aînés dans la communauté, il importe de développer une vigilance quant à l’isolement social que certains peuvent vivre, de même que d’optimiser et de faire connaitre les ressources autant locales que régionales qui peuvent favoriser l’inclusion.

Au total, ce sont une trentaine d’actions qui seront mises en œuvre afin d’améliorer la qualité de vie des aînés. Ces actions sont regroupées sous trois thématiques: Respect et inclusion sociale, Engagement social et citoyen, Communication et information. Ces actions et thématiques sont interreliées par les valeurs qui ont transcendé la démarche et les discussions: l’entraide, le respect de l’autonomie et la valorisation des aînés par la famille.

Valorisation et compétences

Ainsi, pour que Saint-François-Xavier-de-Brompton soit une Municipalité amie des aînés, il faut que ses aînés soient valorisés par les autres membres de la famille tomcodoise qui reconnaissent leurs compétences, mais également leur savoir-faire et leur savoir-être. L’entraide est aussi essentielle puisque c’est par elle qu’il est possible d’engager tous les partenaires vers la réalisation des actions à mettre en œuvre. Le succès de la démarche repose ainsi sur les épaules de toutes les parties prenantes. Quant au respect de l’autonomie, c’est ce qui permet de combattre les préjugés et l’âgisme.

«Organiser des moments où les aînés peuvent transmettre leur savoir aux plus jeunes, faire connaître un aîné dans notre Revue municipale, tenir un salon des aînés ici, à Saint-François-Xavier-de-Brompton, voilà quelques-unes des actions identifiées. Ce que nous trouvons plaisant, avec ce plan d’action, c’est que ce sont toutes des initiatives qui sont porteuses d’espoir pour le futur et qui présentent un caractère rassembleur», conclut le maire.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.