Publicité
2 juin 2019 - 04:00

La Ville de Richmond vise à réduire son utilisation d’eau potable

Richmond – Le gouvernement du Québec a renouvelé en 2019 sa Stratégie québécoise d’économie d’eau potable afin d’atteindre d’ici 2025 trois objectifs: la réduction de 20% de la quantité d’eau distribuée par personne par rapport à l’année2015; l’atteinte d’un niveau de fuites modéré selon l’indice de l’International Water Association; l’augmentation progressive des investissements nécessaires pour réaliser le maintien d’actifs de façon pérenne, tout en éliminant graduellement le déficit d’entretien.

Fière des investissements récents de plus de 800000$ pour un nouveau puits afin d’assurer une eau de qualité aux citoyens, la Ville de Richmond souhaite conscientiser les citoyens sur l’importance de rejoindre le mouvement de réduction de l’utilisation de l’eau potable. Cette volonté a été annoncée en date du 24 mai.

Selon les données de 2018, chaque Richmondaise et Richmondais consommaient environ 488 litres d’eau par jour. Cette consommation est très semblable à celle de la moyenne québécoise. Néanmoins, elle est de loin plus élevée que la moyenne ontarienne qui est de 386 litres d’eau potable selon une statistique de 2015. Bonne nouvelle puisque depuis 2015 la consommation des citoyens de Richmond a tout de même diminué de près de 4%, ce qui signifie qu’afin d’atteindre l’objectif de réduction de la quantité d’eau distribuée par personne, il ne reste plus qu’à diminuer de 81 litres d’eau par jour sa consommation personnelle.

Astuces et règlements

Pour y arriver, plusieurs petites astuces peuvent facilement être mises en place. Pensons, par exemple, à l’installation d’un baril récupérateur d’eau de pluie pour arroser les fleurs, le potager, la pelouse ou encore simplement réparer les robinets qui fuient. Il est encore plus facile de réaliser des économies d’eau lors de la période estivale puisque la consommation d’eau potable peut doubler au cours de cette période. Par exemple, l’emploi du boyau d’arrosage, plus fréquent l’été, peut représenter à lui seul jusqu’à 1000 litres d’eau à l’heure. La Ville a d’ailleurs adopté un règlement afin d’inciter les citoyens à utiliser judicieusement l’eau potable.

Pour ce faire:

• L’arrosage des pelouses, haies, arbres, arbustes ou autres végétaux distribué par des asperseurs amovibles ou des tuyaux poreux est permis uniquement de 20h à 23h les jours suivants: un jour où la date est un chiffre pair pour l’occupant d’une habitation dont l’adresse est un chiffre pair; un jour où la date est un chiffre impair pour l’occupant d’une habitation dont l’adresse est un chiffre impair;

• Il est interdit à toute personne d’utiliser de façon délibérée un équipement d’arrosage de façon telle que l’eau s’écoule dans la rue ou sur les propriétés voisines;

• le remplissage d’une piscine ou d’un spa est interdit de 6h à 20h;

• le lavage des entrées d’automobile, des trottoirs, des patios ou des murs extérieurs d’un bâtiment n’est permis que du 1er avril au 15 mai.

L’objectif de la Ville est donc de poser une diminution quotidienne de 81 litres d’eau distribuée par les citoyens d’ici 2025. Le conseil municipal ainsi que l’administration publique ont besoin de chaque citoyen pour y arriver. Ce ne sont pas les grandes réalisations qui feront une différence, mais les accumulations de petit effort individuel. N’hésitez pas à visiter le site internet de la Ville à l’adresse suivante afin d’avoir des conseils pour réduire la consommation d’eau et plus encore (ville.richmond.qc.ca/conseils-environnementaux/).

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.