Publicité
31 janvier 2019 - 04:00

Contenants de verre : Saint-Denis-de-Brompton chef de file

Par Ralph Côté, Journaliste

Saint-Denis (RC) – Au terme du mois qui s’achève, le maire Jean-Luc Beauchemin réitère les efforts et la persistance de ses collègues et des citoyens pour la récupération du verre. Ainsi, c’est 100% de verre qui est récupéré à partir du conteneur situé en bordure de la rue Ernest-Camiré, à peu de distance de l’Hôtel de Ville de Saint-Denis-de-Brompton.

Selon Recyc-Québec, c’est seulement 14% du verre qui est récupéré sur tout le territoire du Québec. «J’ai demeuré durant quelques années en Nouvelle-Écosse, là où j’ai découvert les dépôts utilisés pour la récupération du verre. Cette initiative provenait de citoyens et citoyennes, se rappelle Jean-Luc Beauchemin qui, maintenant installé à Saint-Denis, encourage le recyclage du verre, incluant les bouteilles dont celles du vin, les divers pots et autres contenants de verre.

Depuis 2015, toutes les deux semaines, l’entreprise2M Ressources située à Saint-Jean-sur-Richelieu reçoit un camion provenant de Saint-Denis où le verre sera conditionné pour la fonderie Owens Illinois à Montréal. Jusque-là, 150 tonnes de verre ont été fondues. “Le coût demeure nul puisque la MRC du Val-Saint-François rembourse la Municipalité, tout comme la cueillette sélective”, précise M.Beauchemin.

Le directeur de 2M Ressources, David Rousseau, garde les portes ouvertes à des projets similaires. Cependant, le volume est insuffisant pour l’entreprise forçant l’approvisionnement en verre usagé aux Nord-Est des États-Unis, particulièrement vers le Maine. Avec 14% de verre à l’échelle du Québec qui offre peu de matières propres, Owens Illinois pourrait grimper les matières recyclables de 35% à 50% jusqu’à atteindre des seuils de 70% à 80%.

En exemple

Depuis 2015, Saint-Denis-de-Brompton a délaissé le bac de recyclage pêle-mêle vers le dépotoir en ce qui a trait au verre. Les gens de la municipalité ont ainsi fait pression pour que le verre soit récupéré et recyclé. Des citoyens provenant des alentours se déplacent également vers le conteneur vert de la rue Ernest-Camiré. Cette initiative s’ajoute à d’autres villes et municipalités qui se tournent vers les dépôts volontaires et la consigne. De plus, le Front commun québécois pour une gestion écologique des déchets encourage les efforts.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.