Publicité
24 octobre 2019 - 04:00

Mauvaise journée en ce 21 octobre

Par Ralph Côté, Journaliste

Windsor (RC) – Près de 14h 30, le lundi 21 octobre, un poteau d’électricité a été sectionné sur la rue Saint-Georges, à l’angle de la rue JeanXXIII. C’est un tracteur routier supportant une charge de matériaux de bois qui a causé le bris. La personne qui conduisait le camion a malheureusement accroché le poteau.

À première vue, le chargement aurait pu sembler mal installé sauf qu’il ne l’était pas. Alors que le camion se dirigeait vers l’Est et que les matériaux du tracteur étaient correctement installés du côté gauche, à quelques centimètres de la ligne jaune, l’étroitesse de l’autre portion, celle de droite, a fini par sectionner le poteau à la base.

Les pompiers de la Régie d’incendie, les équipes des Travaux publics, la présence de la Sûreté du Québec et des bénévoles ont cerné la rue Saint-Georges à partir de l’Église jusqu’à la rue Lemire. Aux heures du retour à la maison, le trafic a été dirigé vers Ambroise-Dearden.

Quant à la journée consacrée aux élections fédérales de 2019 n’a pas perturbé l’espace des citoyens qui ont voté au Centre communautaire René-Lévesque, prêt pour l’usage des génératrices. Cependant, le secteur ciblé a manqué d’électricité durant quelques heures, entre autres aux Résidences Château du Bel Âge.

Hydro-Québec a pris le relais à l’approche de la soirée afin d’installer un nouveau poteau et de finaliser le travail qui s’est terminé près de minuit.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.