Publicité
25 septembre 2019 - 04:00

Sainte-Bibiane : quatre introductions et cambriolages durant l’été

Par Ralph Côté, Journaliste

Toutes les réactions 1

Richmond (RC) – Si l’église de Saint-François-Xavier a été saccagée en plusieurs endroits en date du 8 septembre dernier, celle de Sainte-Bibiane a aussi été visitée à quatre reprises durant la période estivale. Des montants d’argent ont été dérobés dans l’église et dans le presbytère. Mentionnons que les deux bâtiments ne sont pas reliés ensemble.

La première effraction s’est déroulée aux abords de la Fête nationale et c’est en date des 22 et 23 juin que le maître-autel a été visité. Par la suite, du 13 au 14 juillet, le sous-sol a permis d’atteindre la sacristie afin de dérober de l'argent et certaines pièces. Le matin du 29 juillet, le coffre-fort du presbytère a été forcé sans pouvoir atteindre le but visé. Plus récemment, du 11 au 12 septembre, une fenêtre située près du coffre fort a été brisée.

Animatrice paroissiale qui s’occupe des affaires courantes au niveau des finances et de l’accueil auprès des paroissiens et citoyens, Lucie Bouchard déplore ces actes inutiles. «Nous devons constamment être aux aguets, que ce soit à l’église où au presbytère. Cependant, tous nos registres et notre argent sont dans un endroit sécurisé. Il n’empêche que l’accès aux deux bâtiments patrimoniaux est aux prises avec des actes inutiles».

À tout le moins, les policiers de la Sûreté du Québec basée à Richmond sont proches de l’église et du presbytère. Ceux-ci n’hésitent pas à reconduire des personnes à leur maison après avoir été présents durant la soirée à l’église ou le presbytère. Les policiers s’efforcent aussi d’être vigilants durant la nuit, mais la racaille persiste.

De l’église Saint-Philippe de Windsor dévastée en 2013 en une seule nuit et sans caméras, de la statue de Saint-Joseph vandalisée de l’église Sainte-Bibiane en 2016, des quatre effractions durant l’été à Sainte-Bibiane et une autre à Saint-François-Xavier-de-Brompton, les paroissiens et citoyens ont encore de quoi à songer.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Vraiment dommage.

    valerie Signe - 2019-09-25 20:12