Publicité
7 novembre 2017 - 04:00

Une « zombie run » dans les Sentiers quatre saisons

Asbestos — Les élèves de 6e année de l’école La Tourelle ont organisé une course de zombies afin d’amasser des fonds pour une activité de fin d’année

C’est avec l’aide de leurs enseignantes Vicky Mailhot et Marilou Massé Martel que les jeunes ont vécu un projet entrepreneur d’une belle envergure et ce, du début à la fin.

«Ils ont d’abord publicisé leur course à l’aide d’affiches placardées dans l’école, ils ont fait la tournée des classes afin de promouvoir l’événement en s’adressant à tous les jeunes de l’école. Mais cela ne suffisait pas, ils voyaient grand, ils ont envoyé des invitations aux différentes écoles de la région», relate Marilou Massé.

Ainsi, les écoles primaires du secteur des Sources et même l’école secondaire de l’Escale ont reçu l’invitation des jeunes zombies. En plus de la fabrication des médailles remises à tous les coureurs, les élèves ont cuisiné des collations qu’ils vendaient au kiosque santé le soir de la course. Ils ont également créé leur costume, maquillage et cicatrices de zombies. Ils ont décoré le boisé afin de lui donner une allure lugubre.

Le 20 octobre dernier, à la tombée du jour, le boisé des Sentiers quatre saisons a été envahi par de nombreux zombies, incarnés par les élèves eux-mêmes. Plus de 220 coureurs petits et grands sont venus relever le défi d’une course contre ces êtres horrifiants... Les participants ont apprécié affronter les sentiers parsemés d’horreur et de zombies qu’avaient préparés les élèves de 6e année. Cette activité a permis d’amasser près de 1870$. Cette somme permettra à ces élèves de gravir le mont Lafayette au New Hampshire à la fin de l’année scolaire.

«Merci à tous les participants et bénévoles d’avoir contribué à ce beau succès. Nous vous invitons à être des nôtres pour la seconde édition l’année prochaine», conclut l’enseignante.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.