Publicité
20 avril 2017 - 04:00

Un outil pédagogique pour soutenir les garçons

Par Sophie Marais, journaliste

Toutes les réactions 1

MRC des Sources - Afin de mieux soutenir les garçons à travers leur développement, les Partenaires pour la petite enfance de la MRC des Sources ont mis sur pieds un cadre de référence et des outils pédagogiques.

L’instance de mobilisation, comptant plus de vingt-deux organismes œuvrant pour l’enfance et la famille et également affilié à l’organisme Avenir d’enfants, s’est donc penché sur les difficultés d’adaptation des garçons dans les milieux de garde et à l’école.

«Notre démarche part de la planification stratégique amorcée il y a 3 ans. Parmi les 15 constats établis, c’est celui-ci qui a retenu notre attention. Après avoir reçu et donné de la formation, nous avons voulu aller plus loin et nos recherches ont abouti à la création de ces outils», a expliqué Joanne Gardner, coordonnatrice des Partenaires pour la petite enfance de la MRC des Sources.

Les recherches indiquent en effet que les garçons rencontrent plus de difficultés d’adaptation dans les milieux de garde et à l’école, 33 % contre 18 % pour les filles. Et ces difficultés semblent suivre l’enfant tout au long de sa scolarité.

L’analyse de ces données et la réflexion ont mené à la création d’un cadre de référence et de 6 fiches pédagogiques, applicables à l’ensemble des enfants les plus actifs. Les pratiques gagnantes que l’on retrouve dans ces fiches sont: -Accueillir tous les enfants avec bienveillance;

Donner une place à chaque enfant dans le groupe;

Créer un environnement propice à la construction de l’identité masculine;

Accueillir de manière positive les jeux de guerre et les jeux de bataille;

Offrir des occasions de défi et de compétition;

Enrichir les activités de lecture.

Ces outils proposent des stratégies concrètes pouvant facilement être mises en œuvre par le personnel éducatif. Et l’approche préconisée tient compte de la réalité des genres sans faire de discrimination positive ou négative envers les filles et les garçons.

«Il faut respecter les limites intrinsèques de la vie en collectivité, mais également le besoin d’action et de compétition des garçons. Les expériences montrent qu’une fois leurs besoins comblés, il est plus facile pour les garçons de s’intéresser à autre chose», peut-on lire dans le cadre de référence.

Une formation gratuite de trois heures sera offerte le 22 avril prochain pour le personnel éducatif de la MRC des Sources afin de découvrir ces nouveaux outils.

«Ces outils s’adaptent. Ils ont été bien accueillis chez les experts. L’encadrement est la clé», a conclu Mme Gardner.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • oui très en acore, il commence a être temps que l ont parle de vrais chose et d être a l écoute des besoin spécifique des garçon un gas est un gas et une fille est une fille il sont pas pareille mes complémentaire c est ce qui fait notre équilibre

    Jeannot Dubé - 2017-04-21 13:15