Publicité
6 février 2020 - 04:02

La ville de Danville est fière d’accueillir l’entreprise Moperc sur son territoire

Danville – La Corporation de développement économique de Danville est fière de présenter Percussion Moperc inc., une entreprise de réputation internationale nouvellement implantée à Danville.

Fondé en 1990 par Michel Ouellet, Percussion Moperc a su se créer une réputation d’envergure internationale. Depuis février 2018, Francis Mercier est propriétaire des actifs de Moperc et a fondé l’entreprise Percussion Moperc inc. Ses produits tels que les congas, bongos et djembés sont vendus dans plus de 15 pays.

«En 2019, étant à la recherche d’un endroit pour relocaliser notre entreprise, nous sommes entrés en contact avec la Corporation de développement économique de Danville qui a tout de suite réagi positivement à l’idée d’accueillir notre entreprise à Danville.» Indique monsieur Mercier. «La MRC des sources et le SADC sont également des partenaires essentiels au développement de notre entreprise.» Ajoute monsieur Mercier.

Visiblement fier, le maire de Danville, Michel Pourde, a tenu à féliciter tous les acteurs de ce succès, en déclarant qu’il «n’aurait jamais été atteint sans le dévouement des membres du C.A. de la Corporation de développement économique de Danville et son personnel. Nous récoltons aujourd’hui les premiers fruits de nos investissements accrus pour mieux supporter la corporation de développement économique de notre ville»».

En 2019, la ville de Danville a clairement établi ses priorités en matière de développement économique. Dans le but de soutenir davantage les entreprises en démarrage sur son territoire, elle appuie la corporation dans ses dossiers et instituera même une taxation dédiée à favoriser l’essor économique du territoire. Pour 2020, «La Corporation de développement économique de Danville n’entend pas s’asseoir sur ses lauriers», a déclaré monsieur Stéphane Allison, président de la Corporation. «D’autres opportunités s’offrent à Danville et les membres du C.A. travaillent d’arrache-pied à leurs concrétisations.» A conclut, monsieur Allison.

Une visite de l’entreprise avait lieu aujourd’hui, où plusieurs entrepreneurs et citoyens ont pu découvrir les différentes étapes de création des instruments de percussion, mais où ils ont surtout pu découvrir une jeune entreprise danvilloise très prometteuse.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.