Publicité
15 décembre 2019 - 04:00 | Mis à jour : 10:50

Une participation soutenue aux audiences du BAPE à Asbestos

Par Richard Lefebvre, Journaliste

Asbestos (RL) Après plus de trois jours d’audiences publiques tenues au centre O3 Asbestos, dans une salle pratiquement toujours remplie à pleine capacité. Le BAPE chargé d’enquêter sur l’amiante et ses résidus miniers se transporte cette semaine du côté de Thetford Mines.

Au cours de ces journées d’information, plusieurs ministères et intervenants sont venus faire état de leurs rapports d’études reliés aux risques inhérents à l’amiante et à ses résidus. Plusieurs points demeurent toujours à approfondir mais il est clair que le Ministère de la santé et service sociaux n’est nullement favorable à l’exploitation des résidus en raison de leurs risques pour la santé.

Toutefois d’un point de vue économique il est clair que la valorisation de ces résidus, toujours dans un contexte de gestion contrôlée, ne serait que très favorable au développement économique des deux régions, principalement visées par la présence des audiences. Il s’agit de plus de 600 emplois probables à moyen-long terme, notamment au niveau de l’exploitation du magnésium contenu dans les résidus formant les haldes.

Si les points de vue divergent sur le sujet, tous semblent s’entendre pour dire qu’une gestion saine et responsable de la matière est souhaitable pour le bien des travailleurs et de la population.

Les audiences se poursuivent donc du 10 au 12 décembre au centre des congrès de Thetford Mines et par la suite suivront les rencontres sectorielles, qui devraient quant à elles débutés le 14 janvier 2020.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.