Publicité
16 octobre 2019 - 04:00

Fermeture de la Boutique Giselle : 46 années de persévérance et de fidélité

Par Ralph Côté, Journaliste

Toutes les réactions 2

Windsor (RC) – C’est tout près de la fin de semaine de l’Action de grâce que Giselle Duval a annoncé officiellement qu’elle fermera son commerce d’ici peu. Sa clientèle était déjà au courant durant l’année2019 qui s’achève, laissant derrière elle la satisfaction d’une moisson de plusieurs années.

Boutique Giselle a été fondé le 10 septembre 1973 dans un local d’environ 900 pieds carrés sur la rue Principale nord à Windsor avant d’acquérir, quatre ans plus tard, une bâtisse à l’angle des rues Saint-Georges et Principale nord avec Roger Godbout, propriétaire de la Mercerie Godbout. En 1999, l’homme d’affaires décide de fermer ses portes et c’est MmeDuval qui acquiert sa nouvelle partie.

En 2003, une boutique de tricot s’installe à sa place, Tricot Fil d’Art, et nous en faisons l’administration, mais la tâche de la diriger revient à Josée Clark qui donne des cours de tricot également. Ce fut un grand succès jusqu’à ce que la boutique fermée en juin 2019.

«Au tout début de l’aventure, en 1973, j’avais une seule employée, Thérèse Boisvert, aujourd’hui décédée, qui travaillait comme conseillère et couturière. Elle a travaillé 30 ans jusqu’à ses 80 ans. La deuxième année, Suzanne Coutu s’est jointe à nous et travailla 38 ans. Elle fut très appréciée des clientes. Plusieurs autres ont travaillé avec nous au fil des ans. Notre dernière employée qui est avec nous depuis 10 ans, Nancy Hétu, est une femme qui aimait la mode et est devenue une très bonne conseillère», considère MmeDuval.

Mère et fille

Il y a 18 ans, sa fille Manon s’est jointe à l’équipe. Ce fut pour sa mère une très grande joie. Elle prit la responsabilité de la comptabilité et est devenu une très bonne conseillère et très appréciée de ses clientes. Faire les achats à Montréal était une partie de ses tâches. Les gens auraient bien aimé que Manon prenne la relève, mais la charge de travail était trop lourde pour une seule personne.

«Dans ce domaine, il n’y a pas de secret dans la réussite: c’est de bien connaître nos clientes afin de faire des achats qui leur conviennent tout en suivant la mode du jour. Lorsque j’ai débuté il y a 46 ans, je faisais ma comptabilité chez moi, le dimanche, entre deux brassées de lavage, les enfants, puisque j’ai également deux autres enfants, Jacques et France. Heureusement que j’ai toujours eu un mari, Jean-Paul, qui m’appuyait dans mon travail et très habile dans la cuisine. C’est lui qui m’a encouragé à me lancer en affaires»

Persévérance et gratitude

Par ailleurs, Giselle Duval demeure un membre important au sein de la communauté de la région de Windsor à travers ses nombreuses implications, et ce, depuis le début des années1970.

La femme d’affaires a pris le temps de s’impliquer, notamment à la Société d’arthrite de Windsor et de Sherbrooke, à la Fondation du Centre de santé et de services sociaux durant 22 ans, de la Popote roulante du Centre d’action bénévole de la région de Windsor durant 7 ans ainsi que la Chambre de commerce régionale de Windsor sur une période de 10 ans, tantôt comme présidente, membres ou conseillère. De plus, elle a traversé un cancer à trois reprises qu’elle a réussi à maîtriser.

Pour Giselle Duval, il est temps de parler de ses fidèles clientes qui, pour quelques-unes encore, viennent à la boutique depuis le tout début. «Je ne vous nommerai pas, par peur d’en oublier, mais je veux vous remercier, vous exprimer toute ma mon amitié à jamais et à toutes les clientes qui se sont ajoutées au fil du temps. Merci pour votre fidélité. Vous étiez de tous les coins de la province à venir magasiner chez nous, que ce soit à Windsor, Valcourt, Sherbrooke, Drummond, Victoriaville, Granby, Eastman et autres lieux. C’est certain que j’ai toujours fait de la publicité à la radio, la télé et les journaux des Actualités-L’Étincelle et de La Tribune.»

Pour Giselle Duval, la meilleure publicité reste «une cliente satisfaite en parle à une autre et ainsi de suite». «Nous avons toujours eu à cœur de servir nos clientes avec le sourire et la bonne humeur et de les conseiller dans les achats. Nos employés ont participé à cette belle réussite. Chères clientes et amies, nous ne vous oublierons jamais. Je vous souhaite de retrouver une boutique qui vous accueillera, comme vous le méritez».

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactions
  • Merci Giselle et Manon, toute l'équipe au fil du temps, pour toutes ses années de bons services! Toujours très serviables et toujours prêtes à nous aider, il est maintenant temps de penser à vous!

    Luce Bisson - 2019-10-16 11:43
  • Windsor perd un commerce formidable.

    Francine Bourbeau - 2019-10-16 19:17