Publicité
30 juin 2019 - 04:00

Le Club de Placement régional se transforme et change de nom pour ADN emploi

Windsor – C’est avec enthousiasme que l’équipe du Club de Placement s’apprête à lancer sa nouvelle image de marque. L’entreprise se nommera désormais ADN emploi. L’évolution dans le marché du travail donne lieu aux entreprises en employabilité à modifier leur façon de travailler et à s’adapter aux nouvelles réalités des chercheurs d’emploi et des entreprises.

Le nom «Club de Placement» était un frein majeur dans la compréhension des services offerts pour la clientèle. Avec un nom plus actuel, plus court et qui se retient facilement, ADN emploi vient se positionner rapidement comme étant une référence dans le domaine de l’emploi.

L’ADN fait référence à l’unicité d’un individu ou d’une entreprise et à son identité. Celui-ci permet d’accroître ses aptitudes et d’améliorer son fonctionnement. La mission d’ADN emploi va dans ce sens. L’équipe accompagne l’individu dans son développement personnel et professionnel ainsi que les entreprises concernant la gestion des ressources humaines.

L’évolution du marché du travail

«Cessons de parler de pénurie de main-d’œuvre et parlons de la transformation du marché du travail. C’est ce qui nous a amenés à adapter nos services aux nouvelles réalités du marché du travail et à adopter le nouveau nom ADN emploi», souligne Patricia Couture, présidente du conseil d’administration.

«Il y a de nouvelles façons d’attirer les candidats pour les entreprises, de même que de nouveaux éléments qui assureront leur rétention. Quant aux chercheurs d’emploi, un monde de possibilités peut s’ouvrir quand on comprend mieux le marché de l’emploi. C’est ici que l’équipe d’ADN emploi intervient pour apporter son expertise et son appui dans une recherche d’emploi efficace ou dans une gestion des ressources humaines adéquate» souligne Serge Ranger, directeur général.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.