Publicité
24 avril 2019 - 04:00 | Mis à jour : 09:27

Projet Kruger : une aubaine pour les gravières de la région

Par Ralph Côté, Journaliste

Windsor (RC) – Située à l’arrondissement de Brompton à Sherbrooke, Kruger s’affaire à construire sa nouvelle usine de 45000 mètres carrés tout près de l’ancienne. Plus d’une fois mentionné, le terrain est du format de dix terrains de football. De quoi rappeler le départ du chantier de l’usine Domtar à Windsor. Pour beaucoup d’entrepreneurs, c’est intéressant présentement pour les gravières.

Dans la MRC du Val-St-François, le chemin de la Rivière au sud et au nord se profile à partir des territoires de Windsor, Saint-François-Xavier-de-Brompton et le Canton de Melbourne bordée par de nombreuses gravières.. C’est le cas aussi dans d’autres régions limitrophes provenant des municipalités et villes proches du nouveau Klondike, issue de la ruée vers la gravelle!

Depuis peu, c’est une horde de camions à benne qui chevauchent vers Kruger dans la région de Windsor via le chemin de la Rivière, la route143 et l’autoroute 55. Pour ceux et celles veulent avoir des ennuis et des risques, particulièrement à la marche ou à vélo, celui de la Rivière sud et nord n’est pas une bonne idée, et même pour certains automobilistes, la tâche peut être difficile dans les courbes serrées.

Quant aux chauffeurs de camion qui ont de bons réflexes, entretiennent la mécanique et que la pédale est sensible, la business est huilée. Cependant, quelques résidants de divers endroits s’inquiètent de certains chauffeurs téméraires, comme c’est le cas pour une dame du secteur Saint-Gabriel. «Je demeure près d’un feu rouge et je trouve que c’est souvent dangereux pour les enfants et les piétons. Surtout quand des camionneurs accélèrent pour éviter le feu rouge. Aussi, il y a des journées plus seches qui font beaucoup de poussière sur les trottoirs et les maisons», observe la résidente de son secteur.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.