Publicité
11 avril 2019 - 04:00 | Mis à jour : 10:07

Des Tesla neuves à Richmond

Par Ralph Côté, Journaliste

Toutes les réactions 1

Canton de Cleveland (RC) – Entourés d’une douzaine d’employés dont la plupart sont des parents et amis, les deux copropriétaires de J.N. Auto, Stéphane Belcourt et Sébastien Marcotte, ont constaté que le long hiver de neige et de glace n’a pas perturbé les véhicules électriques et hybrides, pas plus que ceux à essence et diésel. Avec environ 130 véhicules en bordure de la route116, entre Richmond et Asbestos, J.N. Auto offre des camions, automobiles, décapotables, fourgonnettes, utilitaires sport ainsi que des hybrides et électriques. À ces véhicules s’ajoutent les modèles économiques et plus luxueux.

De cet environnement, 70 véhicules électriques (VÉs) et hybrides neufs et usagés sont disponibles à la clientèle, en plus d’assurer l’entretien de ces véhicules. Copropriétaires depuis cinq ans, Sébastien Marcotte et Stéphane Belcourt ont fait le pari d’accroitre leur flotte de véhicules non polluants. Des Tesla neuves ou usagées aux Chevrolet Bolt et Volts en passant par les BMW, les Ford Focus, Fusion et CMax; les Toyota Prius et l’incontournable Nissan Leaf version Québécoise. L’engouement progresse et d’ici peu, trente autres VÉs seront disponibles et le rythme s’accentue pour la belle saison.

Aucune pollution

«Dès que j’ai été propriétaire avec Stéphane, j’étais déjà prêt pour mettre l’emphase au sujet des véhicules électriques, d’autant plus que j’étais émerveillé de pouvoir conduire un véhicule sans aucune pollution, pas de bruit, bien aménagé et d’offrant d’excellentes performances, retient Sébastien Marcotte. C’est certain que des acheteurs ne sont pas encore prêts pour ces véhicules où qu’ils aient encore besoin de mieux comprendre cette technologie, mais nous sommes toujours prêts à donner toutes les questions nécessaires, dont celle de découvrir que, ce n’est plus un moteur à essence, mais tout simplement une batterie qui fait toute la différence».

Quant au copropriétaire Stéphane Belcourt, il s’affaire particulièrement au domaine du crédit automobile parmi lesquels de bonnes ententes persistent avec la Banque Scotia, la Banque de Montréal et la Caisse Desjardins. «Notre but c’est de satisfaire notre clientèle, qu’il s’agisse d’un véhicule à essence, électrique ou hybride. Cependant, il y a un engouement pour les VÉs et c’est l’occasion de les valoriser, que ce soit sur place à notre succursale où à divers endroits, comme au Quillorama de Richmond qui offre la location au gagnant d’une journée de quilles. Beaucoup de gens sont intéressés à revenir chez nous plusieurs fois, pour jaser et se familiariser graduellement avec nos services», constate M.Belcourt.

AVÉQ

Outre l’expertise de J.N. Auto, l’Association des Véhicules électriques du Québec (AVÉQ) offre également de l’information pertinente, dont ce volet intéressant:

Sachez que la grande majorité des propriétaires de VÉ ont fait l’achat de leur véhicule en tant que 2e voiture à la maison, pour finalement se rendre compte que leur véhicule 100% électrique répond facilement à plus de 95% de leurs déplacements sans aucun effort additionnel. L’erreur commune des gens est de surévaluer leurs besoins quotidiens en déplacement. La plupart des propriétaires actuels de VÉ qui possèdent également une voiture à essence à la maison vous affirmeront que cette dernière est rapidement passée au second plan depuis qu’ils ont acquis une voiture 100% électrique.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Bravo les boys.

    Edward Malboeuf - 2019-04-11 17:11