Publicité
7 novembre 2017 - 04:00

Centre d’aide aux entreprises : Portrait d’Inivex composites

Par Ralph Côté, Journaliste

Richmond (RC) – Lors de sa 4e assemblée générale d’information du Centre d’aide aux entreprises du Val St-François (CAE) qui s’est tenu à la Poudrière de Windsor, le conseil d’administration a choisi parmi sa clientèle de mettre en valeur deux entreprises qui se sont démarquées en 2017.

INIVEX COMPOSITES INC.

Jean Drouin est détenteur d’un diplôme d’enseignement collégial en Techniques de plasturgie du Cégep de Thetford Mines. Il a toujours été un passionné du design, de la conception et de la fabrication de prototype permettant de résoudre des difficultés soulevées par des employeurs, ou des clients ayant besoin de solutions durables aux différents projets de développement soumis.

C’est après avoir travaillé pour quelques employeurs que M.Drouin a décidé de mettre ses talents à son profit. Il a démarré sa propre entreprise en 1996. Il s’est entouré de collaborateurs d’expérience au niveau de la production et a entrepris la tâche de s’occuper du développement des affaires auprès de clients bien ciblés.

Jean Drouin s’est forgé une solide expérience dans le développement de produits de plasturgie. Inivex composites inc. est dès lors reconnue comme une entreprise soucieuse de bien répondre aux exigences de sa clientèle sur différents aspects, tels que des produits à valeur ajoutée, un service exemplaire et un soutien technique adapté et garant de l’avenir. «Le respect de ces éléments stratégiques aura permis à Inivex de réaliser de nombreux projets avec de prestigieux clients tels que Prévost, Car, Artopex, Camions Mack, Nova Bus, Camoplast, BRP et autres entreprises», mentionne M.Drouin.

Efficacité maximale

Le procédé d’innovation des produits est principalement toujours le même, sur cette base, M.Drouin doit rencontrer le client qui lui présente un plan de la pièce à développer. On pose une série de questions techniques afin de bien comprendre l’utilisation finale du produit et de saisir l’environnement où évoluera la nouvelle pièce. Par la suite, on discutera du design où, dans la majorité des cas, on modifiera complètement la pièce à soumettre de façon à ce qu’elle puisse offrir une efficacité maximale pour ce qu’elle doit accomplir.

Une fois ce processus de créativité terminé, on doit travailler à obtenir le contrat où l’on pourra produire la nouvelle pièce développée. M.Drouin a toujours soutenu que la production n’était pas sa principale qualité, mais il reconnaît très bien qu’il peut compter sur une équipe qui saura relever le défi de produire la pièce à des coûts abordables. En fait, après avoir analysé la pièce à produire, les employés ont le mandat de réfléchir aux différentes étapes de la production afin de réduire le temps de fabrication, ce qui les amène même à suggérer l’acquisition de nouveaux équipements qui pourront servir dans la réalisation de contrats futurs.

Malgré son jeune âge, Jean Drouin a eu à analyser plusieurs projets d’acquisition d’entreprise et, à chacune des occasions, ses principes d’innovation jouent un rôle déterminant dans sa décision de poursuivre les discussions avec le vendeur. «En fait, lors de la vérification diligente, on en vient toujours à se demander comment l’équipe peut améliorer les façons de faire qui permettront de rendre la transaction la plus rentable possible. On évaluera le réseau de distribution actuel ainsi que toutes les nouvelles actions de commercialisation moins coûteuses qui permettront d’offrir les produits sur les marchés visés», précise M.Drouin.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.