Publicité
11 mars 2017 - 04:00

Du prêt à manger à partir de produits locaux

Par Sophie Marais, journaliste

MRC des Sources - Afin de mettre l’accent sur une cuisine de prêt à manger à partir de produits locaux, les propriétaires du restaurant Le Temps des Cerises de Danville ont eu l’idée de développer un nouveau concept.

«Le projet de la Cerise Mobile a d’abord été réfléchi par Martine et Patrick Satre. Ils cherchèrent par la suite une personne intéressée à prendre le dossier en main», explique Jérôme Dionne, qui a saisi cette opportunité pour revenir s’installer en région après plusieurs années à Montréal.

Originaire de Danville, M. Dionne a été cuisinier au Restaurant alors qu’il était étudiant. Il a par la suite étudié en musique pour déménager à Montréal. Parallèlement à des démarches pour percer dans le milieu musical, il a travaillé comme cuisinier au réputé restaurant La Chronique. Il a par la suite était chargé de projet chez Parreira Traiteur avant de revenir en région.

Estimant que les ménages actuels vivent de plus en plus la réalité du manque de temps pour préparer un repas, Jérôme Dionne trouve toutefois essentiel qu’ils puissent avoir accès à des produits locaux transformés, tout en développement parallèlement de nouvelles avenues pour ces producteurs du coin.

L’entreprise la Cerise Mobile offre donc ses services aux restaurateurs, hôteliers et producteurs. À court terme, deux emplois à temps plein seront créés.

La marque de prêt-à-manger cuisinés à partir de produits locaux de l’entreprise La Cerise mobile est Le Glouton Futé.

«Le Temps des Cerises sera le premier client de la Cerise Mobile. En effet, toute l’actuelle production des marinades sera transférée vers l’atelier de production. Aussi, une grande proportion des préparations du restaurant sera maintenant produite par nous. Nous désirons utiliser le restaurant comme emblème afin de proposer de nouvelles avenues aux entreprises qui cherchent à solutionner des problèmes logistiques au niveau de leur cuisine», conclut M. Dionne.

Après 18 mois de travail, le commerce, situé au 33  rue Daniel-Johnson à Danville, ouvrira officiellement ses portes en avril prochain.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.