Publicité
2 janvier 2020 - 04:00

Cogesaf : Cinq problématiques prioritaires identifiées pour la zone de gestion de l’eau Saint-François

Estrie – Le Conseil de gouvernance de l’eau des bassins versants de la rivière Saint-François (COGESAF) annonçait les résultats du processus de concertation des acteurs de l’eau du territoire, ce qui a mené à l’identification de cinq problématiques prioritaires.

Au printemps 2019, le Cogesaf a rencontré les comités locaux de bassin versant (CLBV), dont les MRC du Val-Saint-François et des Sources, pour réaliser une première phase de collecte de données concernant cette priorisation de problématiques. Dix rencontres de CLBV ont eu lieu, permettant de rencontrer plus d’une centaine d’acteurs de l’eau et ainsi cibler les problèmes concernant la zone de gestion intégrée de l’eau Saint-François. Une deuxième phase a consisté à rendre disponible un sondage en ligne permettant de rejoindre le grand public et les acteurs n’ayant pas participé aux rencontres de CLBV.

Au total, ce sont plus de 300 individus qui ont participé à la priorisation des problématiques par les rencontres de CLBV et le sondage en ligne. Les acteurs du milieu municipal, économique, gouvernemental et communautaire se sont exprimés principalement par les rencontres de CLBV, alors que les citoyens ont principalement priorisé les problématiques via le sondage en ligne.

5 problématiques prioritaires identifiées

Il est à noter que cet exercice de priorisation des problématiques prioritaires est une exigence issue de la dernière convention financière unissant le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) et les organismes de bassin versant (OBV). Cette priorisation vise à orienter les futures actions de la mise à jour annuelle du plan directeur de l’eau.

Les cinq problématiques retenues par les acteurs du milieu sont les suivantes : présence d’une espèce exotique envahissante; érosion des berges/érosion côtière; destruction et/ou dégradation de la qualité des milieux humides; eutrophisation/présence de cyanobactéries; problème d’envasement, de sédimentation et/ou de comblement.

Tous les détails en lien avec les résultats globaux et les résultats par CLBV peuvent être consultés en ligne à l’adresse suivante : http://cogesaf.qc.ca/priorisation-des-problematiques/.

« La grande participation des acteurs de l’eau du territoire à cette démarche de concertation démontre que les préoccupations en lien avec la ressource eau sont réelles. Toutefois, cela démontre également la volonté des gens issus de divers secteurs d’activités de travailler à l’amélioration et la préservation de la ressource eau en identifiant des pistes de solutions concrètes » affirme Jean-Paul Raîche, président du COGESAF.

Le Conseil de gouvernance de l’eau des bassins versants de la rivière Saint-François (Cogesaf) est l’un des 40 organismes de bassins versants du Québec reconnus et soutenus par le MELCC. Il regroupe les organismes publics, privés et communautaires des bassins versants de la rivière Saint-François et du fleuve Connecticut, afin de développer une approche de gestion intégrée de l’eau par bassin versant, dans une perspective de protection de l’environnement, d’aménagement et de développement durable du territoire.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.