Publicité
13 novembre 2019 - 04:00

Les premières audiences du BAPE en région, auront lieu les 4-5 et 6 décembre.

Par Richard Lefebvre, Journaliste

Asbestos (RL) La première partie des audiences publiques du BAPE dans la région,  en lien avec la commission d’enquête sur la gestion de l’amiante et des résidus miniers amiantés commandée par le gouvernement du Québec, se tiendra au début du mois de décembre prochain.

Réparties sur trois jours, soient les 4-5 et 6 décembre, il y aura quatre plages horaires offertes à la population afin d’assister à ces rencontres qui se dérouleront à la salle Léo-Boucher du centre O3, située au 100 de la rue des Mésanges à Asbestos. À noter que ces rencontres sont ouvertes à tous les citoyens ayant des questionnements ou désireux d’en apprendre davantage sur les expertises ministérielles qui seront présentes sur place. Bien qu’il ne soit pas nécessaire de réserver ses places, il serait peut-être tout de même préférable d’arriver tôt, afin d’assister à ces audiences fortement attendues, précisons également que celles-ci seront retransmises en direct sur le site internet du BAPE. 

Une fois cette première étape complétée il y aura lancement de la deuxième partie qui est prévue pour février 2020 et qui visera à permettre la présentation des mémoires et l’expression des opinions. Une grande participation des gens de la MRC des Sources et de ses environnants est souhaitée, afin que l’ensemble de la population puisse obtenir le maximum d’éclaircissements possibles, au niveau de l’information entourant toute la gestion des résidus miniers amiantés.

Lieu : Centre O3 (Salle Léo- Boucher)100, rue des MésangesAsbestos (Québec)  J1T 3M9

Horaire :Mercredi 4 décembre : 19h, Jeudi 5 décembre : 13h30 et 19hVendredi 6 décembre 9h

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.