Publicité
6 juin 2018 - 04:00

Le bac brun s’installe à Val-Joli sur une base heddomadaire

Par Ralph Côté, Journaliste

Val-Joli (RC) – C’est durant le mois de mai que le bac brun a été remis aux résidants de Val-Joli afin de faciliter la récupération et la valorisation des matières organiques. Ce nouveau bac, qui est présent en majorité dans les autres villes et municipalités du territoire de la MRC du Val-Saint-François, assure une homogénéité au niveau de l’utilisation sur une base hebdomadaire.

Le 17 mai dernier, la Municipalité invitait ses citoyens à une rencontre d’information en soirée sur le compostage et l’utilisation du bac brun. Les personnes présentes ont pu ainsi se familiariser avec le nouvel outil. D’ailleurs, l’année2017 avait été l’occasion d’initier graduellement l’usage du bac auprès des familles et des citoyens.

Dates à retenir

C’est donc depuis le 1er juin que la cueillette du bac brun a débuté. La journée est celle de vendredi qui aura lieu toutes les semaines, du 1er juin au 23 novembre. Une cueillette s’additionnera le 21 décembre. À retenir également: les gros rebuts en date du 15 juin qui sera la seule durant la présente année.

Compostage : astuces et « zéro déchets »

Au sujet des odeurs, vers blancs et rongeurs fréquemment mentionnés, ils peuvent être facilement éliminés. De plus, les propriétaires et locataires sont en mesure d’avoir de nombreux conseils que voici à l’adresse des citoyens:

• Si vous avez votre propre méthode de compostage depuis un moment, continuer à le faire et utiliser le bac brun pour les matières qui ne se compostent pas à la maison tels les graisses, viandes, produits laitiers, et mauvaises herbes;

• le but est de réduire l’enfouissement des déchets afin et d’éliminer le plus possible le tonnage du bac vert et de le remplacer par le brun;

• la poubelle de cuisine ne sera plus constamment sale et pleine de liquide

malodorant et collant de restants de table. De plus, le bac vert sera propre;

• moins de frais pour l’achat de sacs à poubelle noirs ou blancs;

• les matières organiques récupérées et traitées dans le but d’en faire du compost peuvent contribuer à l’amélioration de la qualité de sols et à la fertilisation des plantes (azote, phosphore et potassium);

• le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude seront aussi des alliés peu couteux et très accessibles.

De 2003 à aujourd’hui

Rappelons que le 15 octobre 2003, les membres du conseil de la MRC du Val-Saint-François ont adopté le Plan de Gestion des matières résiduelles. Le 17 février 2016, la MRC a adopté la révision de son PGMR contenant les 10 stratégies reliées à chacun des enjeux. Dans sa PQGMR, le gouvernement a indiqué son intention de faciliter la récupération et la valorisation des matières organiques. En effet, lorsqu’elles sont enfouies, les matières organiques en décomposition entraînent des risques de contamination par le lixiviat et génèrent du méthane, un puissant gaz à effet de serre.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.