Publicité
21 avril 2018 - 04:01

Cascades a invité la population à tester des automobiles électriques

Par Guy-Charles Amnotte, Journaliste

Kingsey-Falls (GCA) – Après avoir lancé une invitation spéciale à ses employés, et auprès de la population de la région de Kingsey-Falls au cours des dernières semaines. C’est jeudi dernier dans le stationnement du Parc Marie-Victorin, que l’Organisme à but non lucratif Équiterre, et la corporation Cascades ont permis à 150 employés ou citoyens, de pouvoir faire l’essai d’automobiles électriques. C’est sous l’égide d’experts en électrification des transports et du concessionnaire JN Auto, ainsi que quelques propriétaires d’automobiles électriques, que cette journée a pu se dérouler.

Selon Équiterre, il y a 5 ans, le Québec comptait 200 bornes de recharge publiques. On en dénombre maintenant au-delà de 2 500, alors que la vente de véhicules électriques double pratiquement chaque année. D’ailleurs à ce sujet, M.Sébastien Marcotte co-propriétaire de JN Auto près de Richmond, nous mentionnait que depuis 5 ans, soit au moment ou JN Auto a débuté la vente de véhicules électriques, l’établissement a vendu à ce jour, plus de 300 de ses véhicules. L’an dernier en 2017 cela a représenté 35% des ventes durant l’année, et le mois dernier à lui seul, 50% des ventes de véhicules.

Cascades veut être pionnière avec son projet pilote afin d’inciter ses employés à prendre le virage électrique et ainsi réduire leurs émissions. Jusqu’à présent Cascades a installé 22 bornes de recharge de 240 volts et une borne de 480 volts, sur les différents sites de Kingsey-Falls. Comme on le sait actuellement, le gouvernement du Québec, offre à quiconque veut acheter une voiture électrique, une aide de 8000$, au moment de l’achat, maintenant Cascades veut aller encore plus loin pour aider ses employés qui veulent passer au «vert», en se procurant un tel véhicule, en offrant une aide financière supplémentaire de 2000$.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.