Publicité
6 octobre 2019 - 04:00

Journée de la culture : l’orgue à l’honneur à Saint-François-Xavier

Saint-François – C’est le 29 septembre qu’avait lieu la première édition des activités dans le cadre des Journées de la culture à Saint-François-Xavier-de-Brompton. Durant cette activité qui se tenait de 14h à 15h30, l’orgue de l’église était à l’honneur. C’était le moment idéal de venir découvrir ce magnifique instrument et de venir à la rencontre de l’organiste Maryse Simard, qui s’est fait une joie d’interpréter plusieurs extraits.

Comme le mentionne si bien le second organiste, Jean Choquette, cet atelier a permis d’aller à la rencontre et à la découverte de l’orgue à deux claviers et pédalier à traction mécanique le plus ancien du Québec. «Intact depuis sa restauration en 2014-2015, cet orgue est un témoin patrimonial et culturel avec lequel nous pouvons puiser à la rencontre de l’histoire de la fabrication de l’orgue à travers les siècles, de même que du patrimoine artistique que nous a légué le facteur d’orgues Louis Mitchell dans la 2e moitié du 19e siècle», d’apprécier M.Choquette ainsi que Pier-Étienne Deslandes, technicien aux loisirs.

De plus, l’interprétation musicale de courts extraits d’œuvres choisies favorise la rencontre de la mémoire sonore du passé, garant de notre avenir culturel. Ainsi, les gens ont pu apprécier les différentes sonorités de l’orgue.

«Ce rendez-vous interactif nous parle haut et fort d’une époque où la créativité et le savoir-faire concevaient des biens culturels durables et appréciables, encore aujourd’hui. Notre église et l’orgue demeurent un lieu de multiples rencontres pour tous les âges», considère Denyse Morin du comité de restauration de l’orgue.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.