Publicité
26 septembre 2019 - 04:00

Beaulac, Pallegoix et Rondeau au Centre culturel Yvonne L. Bombardier

Valcourt – Vous êtes cordialement invités à l’exposition Apparences qui tiendra l’affiche cet automne au Centre culturel Yvonne L. Bombardier. Des œuvres des artistes Chloé Beaulac, Luc Pallegoix et Catherine Rondeau y seront exposées jusqu’au 15 décembre 2019.

Chloé Beaulac

Dans l’exposition Apparences, l’artiste multidisciplinaire Chloé Beaulac met en scène de façon magistrale la relation entre l’homme, la nature et le territoire qu’il occupe en utilisant un amalgame de symboles. Composé de trois séries distinctes, le corpus propose des récits ouverts empreints d’imaginaire et de mysticisme laissant libre cours au questionnement. Photomontages, sérigraphies, pyrogravures, dessins, plusieurs techniques sont utilisées par cette spécialiste de l’art imprimé. Ce pèlerinage contemporain dans l’univers onirique de Beaulac vous fera, entre autres, découvrir des sanctuaires inusités à la limite du réel, sillonner notre Québec rural à travers un roadtrip photographique intemporel et côtoyer des animaux surnaturels dans un habitat métamorphosé.

Luc Pallegoix

L’artiste et auteur Luc Pallegoix propose deux séries photographiques qui s’interpellent et se répondent. La suite Le cerf ectomorphe -The queer deer présente une harde d’hommes-cerfs, personnages humains à têtes d’animaux, qui se croisent, nous observent et racontent notre époque, telle une comédie humaine zoomorphique et décalée. La série Les petits mondes propose une vision distordue de notre environnement en nous en extirpant. Nous conviant ainsi à mieux en percevoir les nuances et la splendeur. Une exposition située entre la question et la réponse, intrigante et enveloppante, révélant le beau de l’amoché, la fragilité de la force.

Catherine Rondeau

Place à l’enchantement! Le travail de l’artiste photographe Catherine Rondeau investit un univers singulier : l’imaginaire enfantin. Ses images s’inscrivent dans le sillage d’études sur le conte merveilleux. Elles mettent en scène ses enfants qui, tels des héros de récits fabuleux, affrontent leurs peurs et assouvissent leurs désirs. Empreints de poésie et de candeur expressive, les trompe-l’œil oniriques de l’artiste invitent à plonger dans la rêverie grouillante et bigarrée de l’enfant occupé à négocier son rapport au monde.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.