Publicité
13 septembre 2019 - 04:00

Représentations, expositions et spectacles au CIA : Trinquons à cette saison!

Richmond – Cette saison touristique restera dans les mémoires du Centre d’interprétation de l’ardoise (CIA) et de ceux qui le soutiennent dans sa mission. Douze représentations en théâtre, musique et animation théâtrale et trois expositions visuelles ont rythmé les arrivées d’autobus d’excursionnistes de partout dans la province.

«Notre salle de spectacle et d’exposition réaménagée a pleinement rempli son rôle en accueillant de nouveaux publics, montrant ainsi que l’art et la culture peuvent se conjuguer avec succès en région. À cet été vivifiant, le 14 septembre sera l’occasion de présenter la dernière lecture-théâtre de la saison. Venez trinquer avec nous», d’inviter Pierre Bail, président du Centre d’interprétation de l’ardoise, au nom de toute l’équipe.

Hypothèque de Daniel Besse

La saison se terminera le 14 septembre prochain, à 19h30, par la lecture-théâtre de Daniel Besse, Hypothèque. Il s’agit d’une comédie enlevée, menée avec énergie par quatre comédiens parfaitement invivables.

Né le 8 février 1953, Besse est un dramaturge français. Ses pièces sont traduites en Europe et au Brésil. Parmi plusieurs réussites, il a reçu le Molière de l’auteur en 2001 pour sa pièce Les Directeurs. À travers des sujets comme l’entreprise, l’école, le couple, Daniel Besse fait dans son théâtre le choix de la satire sociale, d’une comédie grinçante, actuelle, problématisée. Il vit à Paris, écrit aussi en collaboration avec sa femme, Agnès Besse. Il a quatre enfants et l’une de ses filles, Iris Besse, est comédienne.

Lori Hazine-Poisson, Richard Letendre, Pierre Beaudry et Alexis Gaumond seront en scène pour une lecture-théâtre à la hauteur d’une saison remarquable.

Et toujours au CIA : Le plus petit des grands vernissages

Artiste multidisciplinaire de Danville, Lori Hazine Poisson dévoile son univers miniature, coloré qui nous plonge au cœur de l’imaginaire. Les sculptures sont réalisées en bois et pâte de papier, langage de l’économie et de la densité.

Amalgame d’Hélène Poissant: Après le dessin à la gouache, au pastel et à l’huile, elle a exploré le photomontage dans l’esprit de Man Ray et du cubisme. Son travail photographique joue de la transparence et de la surimpression. Ses récents collages intègrent des papiers recyclés, des rejets de dessins, des fragments imprimés divers servant de matériaux de base à des constructions complexes.

Jusqu’en septembre.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.