Publicité
30 août 2019 - 04:01

Lancement du troisième roman de Lucie Corriveau, réussi!

Windsor - Le 7 juillet dernier, c’est au Resto-Pub St-Gab’s de Windsor que les célébrations entourant la parution de son troisième bouquin avaient lieu. Après «Le parfum des origines» et «Deux cœurs, une passion», Lucie Corriveau présentait la conclusion ce dernier, «Deux cœurs, une mission!».

«C’était un beau cadeau de pouvoir serrer dans mes bras, parents, amis et fervents lecteurs, venus me dire: “On aime lire tes livres, on t’a adopté comme auteure”, relate Lucie.

Ce roman est profondément québécois, pimenté d’anecdotes autobiographiques. C’est d’ailleurs un aspect de mon écriture qui semble plaire à mon lectorat. C’est comme un échange entre nous, je nourris l’histoire de situations, de personnes et de lieux existants ou ayant déjà existé.

Je pense que c’est une histoire qui fait du bien! Elle met en lumière la façon tant féminine que masculine d’affronter les épreuves de la vie. Je me dis tant mieux si ça vient chercher les lecteurs des deux sexes et qu’ils se reconnaissent au travers les personnages principaux. Juste pour ça, mon objectif est atteint! Si je peux avec mes mots mettre un sourire ou faire réfléchir sur l’aspect amoureux d’un couple, ça me rend heureuse et après ça, ça reste un divertissement, de la fiction.»

L’auteure sera en séance de dédicaces à l’entrée de la pharmacie, Familiprix Marilyne Isabelle inc. située au 65 rue Saint-Georges à Windsor de 10h à 13h heure, le samedi 31 août.

Le coût du roman est de 30$. Ce troisième titre est aussi disponible via l’adresse web: livreslc.com. Ce site se destine uniquement à la parution et à la vente de ses romans personnels.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.