Publicité
11 août 2019 - 04:00

Marie-Lise Pilote, des sucreries, trois dimanches au profit de l’école de musique du CAR

Richmond – Le Centre d’Art de Richmond (CAR) se prépare à accueillir de nombreux visiteurs lors de trois événements originaux et rassembleurs qui permettront d’amasser des fonds pour son école de musique.

Les dimanche 11, 18 et 25 août, petits et grands sont invités, de 14h à 17h, à venir se sucrer le bec. Petits gâteaux, biscuits, glaces, thés, limonades, sucre à la crème et autres gâteries confectionnées avec amour par des bénévoles seront au menu.

Présentés directement sur l’esplanade en fleur du Couvent Mont St-Patrice, avec la complicité des filles du Café du couvent et ami(es) de la musique, les alléchants présentoirs et plateaux garnis combleront tous les sens. La musique accompagnera et ponctuera les animations et rencontres. Elle sera, en quelque sorte, le glaçage sur le gâteau.

Marie-Lise Pilote

Et comme chaque couvent a sa mère supérieure, ce n’est nulle autre que la comédienne et humoriste, Marie-Lise Pilote, qui assumera l’animation des événements avec grand plaisir. Rappelons que Marie-Lise habite la région de Richmond depuis plusieurs années. La culture faisant partie intégrante de son ADN, il était tout naturel qu’elle s’implique afin de recueillir des fonds pour l’école de musique.

«J’ai proposé cet événement et avec enthousiasme plusieurs personnes se sont jointes à moi pour réaliser ce projet. Le Centre d’Art de Richmond est un lieu mythique et aimé de tous. Dans le cadre des Délices du couvent, je serai un peu comme le chocolat sur le biscuit, sans le côté collant. Pour ces trois premières éditions, j’ai choisi le thème Sors ta grand-mère!», de rigoler Marie-Lise Pilote.

Trois dimanches : 11, 18 et 25 août

En plus des délices, chacun des trois dimanches accueillera un événement spécial. Le 11 août, ce sera un encan à la criée d’œuvres d’artistes de la région. Le 18 août, un encan de grenier se déroulera avec objets choisis et de plantes. Le 25 août: lancement du livre de Nick Fonda, lecture d’extrait par l’auteur et amis.

«Les Délices du couvent», un rendez-vous sans prétention, l’occasion de passer un bon moment, de soutenir une cause louable, et surtout, de se sucrer le bec.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.