Publicité
25 juillet 2019 - 04:01

Agenda estival du Centre d’interprétation de l’ardoise

Par Ralph Côté, Journaliste

Richmond (RC) – La programmation se poursuit au Centre d’interprétation de l’ardoise durant les mois de juillet, août et septembre.

Le 27 juillet sera un programme double, à 19h30, avec Tragédie et Comédie.

La soirée débutera avec Le Plaisir de rompre de Jules Renard avec sur scène Joanne Simard et Hubert Bolduc. Scénario: un jeune homme doit quitter sa maîtresse.

Achats de Noël d’Arthur Schnitzler avec Joanne Simard et Fabio Dorea. Scénario: Dans les rues de Vienne, trois jours avant Noël, le jeune Anatole erre en quête d’amour.

Le 17 août, à 19h30, Zoo Story d’Edward Albee avec Alexis Gaumond et Richard Letendre. Scénario: Dans un parc new-yorkais, l’histoire insensée de deux destins tragiques.

Le 14 septembre, à 19h30, Hypothèque de Daniel Besse regroupant les comédiens Lori Hazine-Poisson, Richard Letendre, Pierre Beaudry et Alexis Gaumond. Scénario: Que ne ferait-on pas pour vivre heureux!... Quitte à tuer quiconque barre le chemin.

Les quatre animations historiques Réguines et Fantôme

C’est bien connu, chaque étape du Chemin des Cantons a son histoire de fantômes. Mais dernièrement, c’est l’ensemble du Chemin qui semble hanté. Venez découvrir avec Glenn et Olivia la cause des phénomènes étranges qui perturbent le tracé historique, là où chaque objet est porteur d’histoire et de vie!

Dates: 3 et 10 août, à 14h. À l’extérieur et à l’intérieur en cas de pluies.

Trois concerts classiques d’Orford Musique, série À l’ombre des ardoises

Cette année, une nouvelle série fait son entrée dans la programmation d’Orford Musique: la série À l’ombre des ardoises. Les familles sont invitées à venir passer de merveilleux après-midis musicaux grâce aux concerts extérieurs mettant en lumière de talentueux musiciens de l’Académie d’Orford Musique.

Dates: 11 août, à 14h. À l’intérieur en cas de pluies.

Une exposition temporairs : Moisan

Hélène Moisan artiste visuelle, du 27 juillet au 7 septembre

Après le dessin à la gouache, au pastel et à l’huile, Hélène Moisan a exploré le photomontage dans l’esprit de Man et du cubisme. Son travail photographique joue de la transparence et de la surimpression. Ses récents collages intègrent des papiers recyclés, des rejets de dessins, des fragments imprimés divers servant de matériaux de base des constructions complexes.

L’exposition permanente

Le Centre d’interprétation de l’ardoise est accessible jusqu’au 7 septembre, de 10h, à 17h. Visite avec guide.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.