Publicité
24 juin 2019 - 04:00

Bibliothèque Patrick-Dignan : 1991, 1994 jusqu’à aujourd’hui

Par Ralph Côté, Journaliste

Windsor (RC) – L’histoire de la bibliothèque Patrick-Dignan de Windsor est très récente. Avant 1994, Windsor ne bénéficiait d’aucun service de lecture publique. C’est à l’automne1991 que les autorités municipales ont décidé de mettre sur pied une bibliothèque municipale autonome.

Tout était à faire alors. Il faut aménager un local, acquérir la collection de documents, définir les besoins en informatisation, déterminer les différentes politiques qui devaient régir le fonctionnement de la bibliothèque.

Le comité du centenaire de la paroisse Saint-Philippe suggère à la Ville de donner à la bibliothèque le nom d’un curé fondateur, Patrick-Dignan, considéré pour ses écrits comme le premier gardien de l’histoire locale. Il a été convenu que la bibliothèque serait logée dans une ancienne école, vieille de plus de 50 ans, qui deviendra le Centre communautaire de Windsor. La superficie totale de 500m2 de la bibliothèque a été organisée avec originalité et imagination pour faire un lieu fonctionnel et agréable.

La participation financière de la Ville de Windsor et du ministère de la Culture et des Communications du Québec fut considérable: plus de 720000$ ont été investis dans la rénovation et l’aménagement de la bibliothèque alors que 326000$ ont été alloués, en trois ans seulement, au développement de la collection.

Depuis son ouverture le 16 avril 1994, l’utilisation et la fréquentation de la bibliothèque ne cessent de croître. Le nombre grandissant d’abonnés indique que la bibliothèque constitue un service que les Windsorois et les Windsoroises ont rapidement adopté.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.