Publicité
14 juin 2019 - 04:00

Isabelle Dupras : Courtepointes contemporaines et tableaux textiles

Richmond – L’exposition Courtepointes contemporaines et tableaux textiles regroupe une quinzaine d’œuvres récentes d’Isabelle Dupras, artiste en art textile et courtepointière. Ses pièces seront installée au Centre d’interprétation de l’ardoise à Richmond, du 16 juin au 21 juillet. Des tableaux miniatures aux grandes pièces murales, les courtepointes présentées ont en commun l’amour du patrimoine et de la nature proposant une interprétation actualisée de cette activité artisanale traditionnelles. Fantaisie, géométrie et récupération s’entremêlent et créent des œuvres uniques qui étonnent et réjouissent.

L’artiste et sa démarche

Après des années à célébrer la flore du Québec dans le cadre de sa carrière en horticulture, Isabelle Dupras se consacre désormais à une tout autre facette de notre patrimoine, celle de la courtepointe et du textile. Riche d’une formation en architecture de paysage au cours de laquelle elle a exploré maintes facettes du design, elle profite maintenant pleinement de sa créativité et de son amour de la nature afin de créer des courtepointes expressives qui sont à la fois des objets de réconforts et des œuvres toutes personnelles.

La courtepointe, telle qu’elle la propose, lui permet d’allier son amour pour les traditions populaires, sa passion pour les textiles d’ici et d’ailleurs et son désir constant de partager sa fascination pour les choses de la nature, petites ou grandes.

Isabelle Dupras a maintenant son atelier à Drummondville, mais a vécu plus d’une vingtaine d’années dans la région de Richmond où elle a réalisé ses toutes premières courtepointes. Soucieuse de maintenir la vocation économique à l’origine de la courtepointe, elle fait une large place aux matériaux récupérés tels que le denim, le lin et le coton. Autrefois, constituée par nécessité d’un assemblage de vêtements vétustes et de tissus élimés, la courtepointe a constitué une activité ménagère significative pour de nombreuses familles et communautés. C’est d’ailleurs à cet aspect pratique qu’Isabelle Dupras souhaite rendre hommage par son travail.

Également très éprise par la beauté du monde naturel, l’artiste puis son inspiration dans des fragments de paysages, le plumage des oiseaux, la poésie des migration et l’apparent tumulte de la vie qui se fourmille et provoque en elle toujours davantage d’émoi. À la fois formelle et poétique, sa démarche répond à la quête de sens et de beauté qui l’habite depuis toujours.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.