Publicité
11 juin 2019 - 05:00

Centre d’interprétation de l’Ardoise : Cinq chiffres à retenir

Richmond (RC) – En présence d’élus municipaux, dont le maire de Richmond Bertrand Ménard, des attachés de presse d’André Bachand et d’Alain Rayes, des membres du conseil d’administration de l’ardoise et des artistes présents, le Centre d’interprétation de l’ardoise (CIA) dévoilait sa programmation 2019 sous le thème5, 4, 3, 2, 1.

Ces cinq chiffres font référence à la riche programmation culturelle de la 28e saison du centre. Dès lors, les visiteurs ont l’avantage d’apprécier l’intérieur de l’église, de l’orgue et de son architecture qui est maintenant décloisonnée pour un espace aéré et lumineux.

Le président Pierre Bail a au départ rappelé que le CIA a pour mission de faire connaître, apprécier et protéger le patrimoine ardoisier qui appartient en propre aux municipalités de Richmond, Kingsbury, des cantons de Cleveland et Melbourne, incluant le village d’Ulverton. «Ce patrimoine du 19e siècle est constitué des plus grandes ardoisières du pays, des sites archéologiques de ces anciennes carrières et villages qui les côtoyaient, de plus d’une centaine de bâtiments recouverts d’ardoises, maisons amples où modestes, de granges, de quatre églises et deux hôtels de ville. De fait, le Centre d’interprétation est le seul musée sur l’ardoise à la fois au Québec et au Canada

Cinq

Sous la direction de Matieu Gaumond, metteur en scène et professeur retraité du Conservatoire d’art dramatique de Québec, et maintenant résidant du Val-Saint-François, 5 lectures-théâtres différentes seront offertes aux résidants et touristes. Ces pièces acclamées par la critique sont jouées par des comédiens professionnels.

Quatre

En collaboration avec Traces et Souvenances, le Chemin des Cantons offre 4 représentations de Réguines et Fantômes, une animation historique qui aura lieu durant l’été. Cette animation festive et familiale raconte comment d’étranges phénomènes perturbent l’ensemble du Chemin. Les représentations, sous un air champêtre, auront lieu dans le jardin du CIA (à l’intérieur en cas de pluies).

Trois

Orford Musique présentera 3 concerts classiques sous le thème d’une nouvelle série: À l’ombre des ardoises. Les talentueux stagiaires de l’Académie Orford Musique permettront de populariser la musique classique et de la faire découvrir. À l’extérieur (à l’intérieur en cas de pluies).

Deux

Deux expositions temporaires d’artistes de l’Estrie combleront de plaisir les amateurs d’art visuel.

Un

Et pourquoi le chiffre 1? Pour deux raisons: une exposition permanente! Mais surtout cette grande salle néogothique réaménagée pour mieux recevoir les visiteurs individuels ou en groupe venant découvrir le patrimoine ardoisier, les amateurs de théâtre, de musique et d’art visuel.

« Il faut participer à la saison culturelle du Centre d’interprétation de l’ardoise! Vous en ressortirez grandi! 5, 4, 3, 2, 1… partez! », d’ajouter M. Bail.

Le Centre sera ouvert sur une base régulière du 16 juin au 7 septembre.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.