Publicité
3 mai 2019 - 04:00

Les jeunes de Richmond : Un public de choix!

Richmond – Le 3 avril dernier, toutes les classes de l’école du Plein-Coeur ont assisté aux représentations de TNT (Trompette ‘N’ Tuba) données au Centre d’art de Richmond par Frédéric Demers et Samuel Lalande-Markon.

Grâce à la collaboration de Hugues Gendron, nouveau directeur de l’École du Plein-Coeur, ce succès repose sur un lien établi entre le diffuseur et le milieu scolaire pour assurer les conditions gagnantes de cette sortie culturelle et ainsi, faire bénéficier la jeunesse de l’encadrement artistique professionnel offerte dans le Val-Saint-François.

De l’avis des nombreux professeurs présents, le spectacle correspondait très bien aux apprentissages des cours de musique. Livré avec dynamisme et humour, le contenu convenait à tous les groupes d’âge du primaire. Les artistes ont entre autres tiré profit de l’alternance des styles musicaux pour initier leur jeune public au moment privilégié des applaudissements et expliquer le comportement à adopter dans une salle de spectacle. Cette semaine-là, l’effet TNT s’est poursuivi jusqu’à l’école, où la lettre « T » fut particulièrement à l’honneur!

De son côté, l’équipe du diffuseur témoigne de la qualité de l’audience : « Nous donnerions une médaille à chacun de ces jeunes qui ont fait preuve d’une grande discipline pour ne rien perdre du jeu des musiciens, des pièces musicales et des instruments qu’ils découvraient », souligne François Tétreault, directeur général et artistique du Centre d’Art de Richmond.

Rosies par l’hiver qui s’attardait, les jeunes frimousses étaient tout aussi attentives que les regards des plus vieux étaient pétillants. Bravo aux 233 élèves qui, alliant culture et plein air, sont venus à pied en dépit de la neige pour explorer un univers appelé à se renouveler tous les ans!

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.