Publicité
12 avril 2019 - 04:00

Un vent de changement à la Poudrière

Par Ralph Côté, Journaliste

Windsor (RC) – Le conseil d’administration du Parc historique de la Poudrière conviait les médias et des acteurs du milieu communautaire et culturel, le lundi 8 avril à la salle Le Poudrier, dans le cadre d’une conférence sur le vent de changement qui s’est mis en branle durant l’année2018 et qui se poursuit depuis la présente année.

La présidente de l’organisme et conseillère municipale de Windsor, Ana-Rosa Mariscal, a présenté la nouvelle coordonnatrice générale du parc historique, Yannik Scrosati, ainsi que le chargé de projet Claude Émond. Natif de Gatineau, il a été entre autres cofondateur et rédacteur en chef de la revue Théâtre : les cahiers de la maîtrise et spécialisations en mise en scène. Œuvrant maintenant en Estrie, M.Hémond s’imbrique à un projet de créativité, de motivation auprès des gens. «Windsor et sa région est une ville dynamique et pour l’instant, nous sommes à soupeser les étapes de marché, d’hébergement et d’insuffler un regain au niveau des sentiers».

Grâce à une subvention du Fonds de développement des entreprises de l’économie sociale auprès de la MRC du Val-Saint-François. Les projets pour l’année à venir profitent d’un montant de 35000$. Il est aussi à noter que le conseil d’administration de la Poudrière est actuellement en attente d’une réponse de la part du ministère de la Culture et des Communications pour l’obtention de reconnaissance de l’Agrément des institutions muséales québécoises.

Quant à la nouvelle coordonnatrice générale de la Poudrière, Yannick Scrosati est très heureuse du vent de changement duquel s’ajouteront quelques primeurs au fil du printemps et de la période estivale. «Parmi les améliorations, j’ai le bonheur de vous annoncer une collaboration qui me tient à cœur: les repas des 5 à 7 seront conçus en exclusivité cet été par le jeune et dynamique duo de La Shop Traiteur, Claire Moineaux et Félix Turgeon. Ils sont à préparer des menus exquis pour les spectateurs et c’est une fierté que la Poudrière s’associe avec une entreprise locale qui sait faire sa place dans le marché actuel», considère MmeScrosati.

Présente au Poudrier, la mairesse de Windsor a apprécié l’effort d’Ana-Rosa Mariscal et de ses collègues. «Le parc historique demeure un lieu incontournable qui assure à la fois le patrimoine, la culture et un espace magnifique», considère MmeBureau en présence des attachés politiques des députés André Bachand du comté de Richmond et d’Alain Rayes de la circonscription de Richmond-Arthabaska.

D’autres informations s’ajouteront d’ici peu, à la fois au niveau des nouveautés et des membres du conseil d’administration.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.