Publicité
14 janvier 2019 - 04:00

Le Festival Masqu’alors! se tisse des liens internationaux

Saint-Camille (RL) - Mme Hildegund Janzing directrice générale et codirectrice artistique du festival Masqu’alors! de Saint-Camille, est rentrée en décembre dernier d’un séjour au Brésil, qui s’avérera marquant pour l’avenir de l’évènement. C’est lors d’une rencontre en 2015 avec des membres d’une délégation brésilienne de passage à la 4e édition du festival de Saint-Camille que des premiers contacts importants entre les deux nations furent établis. Cette rencontre mena d’ailleurs à la naissance du festival internacional de màscaras do Cariri (FIMC) qui se veut en quelque sorte le pendant brésilien de Masqu’alors! Depuis, les contacts à distance se sont maintenus entre les deux organismes, dans l’attente d’une prochaine rencontre. L’objectif étant d’améliorer constamment la diversification du festival camillois, en offrant au public la possibilité de découvrir la richesse et l’art du masque provenant de partout à travers le monde, madame Janzing s’est donc déplacée à titre d’invitée d’honneur du FIMC. «Nous désirions ardemment vivre cet événement que nous considérons comme notre “petit frère”.

Le FIMC est le seul autre festival du continent américain dédié à l’art du masque. Il est, tout comme Masq’alors!, une biennale pluridisciplinaire. Nous cherchons tous deux à favoriser la rencontre entre artistes et citoyens, entre les cultures, entre créations et savoir. Les conférences y occupent d’ailleurs une place importante. Il allait de soi que nos deux événements décident de s’unir pour favoriser le développement de la discipline!» Ce voyage culturel aura permis à Mme Janzing de découvrir le travail de plusieurs artistes locaux et d’approfondir ses connaissances du théâtre masquée de cette région. Ce séjour en sol brésilien aura également permis de sceller un partenariat avec le festival de l’endroit, qui facilitera ainsi le contact avec les artistes de l’Amérique du Sud et contribuera davantage au rayonnement international de celui de l’Estrie. En ce sens des liens actuels entre la municipalité de Saint-Camille et la communauté Dégénékoro au Mali, profite également à la diversité culturelle de l’évènement québécois.

La prochaine édition, qui marquera les 10 ans du Festival, se déroulera du 23 au 26 mai prochain. Ainsi, depuis la création de Masq’alors! en 2009, le village de Saint-Camille se transforme une fois aux deux ans en «village masqué». Plusieurs activités d’envergures sont alors proposées au public tel que des expositions intérieures et extérieures, divers spectacles, des conférences et de l’animation de rue pour tous les âges.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.