Publicité
3 novembre 2018 - 04:00

Waterways of the St. Francis : une nouvelle exposition d’hier à aujourd’hui

Par Ralph Côté, Journaliste

Canton de Melbourne (RC) – C’est le samedi 20 octobre dernier que le Réseau québécois anglophone du patrimoine (Quebec Anglophone Heritage Network - QAHN) offrait aux visiteurs plus d’une douzaine de musées et d’organisations culturelles de la région des Cantons-de-l’Est. Il s’agissait d’une deuxième édition parmi lesquelles la Municipalité du Canton de Melbourne et le Musée de la Société d’histoire du comté de Richmond recevaient de nombreux passionnés de mémoires.

À la fois présente pour annoncer une enveloppe monétaire du gouvernement canadien pour le QAHN, la ministre du Développement international Marie-Claude Bibeau, passionnée d’histoire et de muséologie, a pu également apprécier les efforts soutenus. «QAHN et le Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke ont travaillé dans la main pour réaliser la toute nouvelle exposition Waterways of the St. Francis ».

La présence de cet ouvrage avait lieu dans le canton historique de Melbourne, à proximité de la rivière Saint-François. «Des expositions et des conférences explorent l’influence des rivières et des lacs sur l’histoire des communautés des Cantons. C’est une excellente occasion de rencontrer les nombreux bénévoles qui se consacrent à la préservation et au partage de l’histoire et du patrimoine des Cantons-de-l’Est», observe le président de la Société d’histoire du comté de Richmond, Léo Gaudet.

Parmi les conférenciers invités figurent Julie Grenier du Conseil de gouvernance du bassin versant de la rivière Saint-François et le conseiller municipal de Drummondville, John Husk, qui a récemment supervisé les efforts municipaux pour assainir et restaurer un important affluent longtemps menacé par le ruissellement agricole et l’érosion des sols. À ces deux intervenants s’ajoute le directeur de QAHN, Dwane Wilkin, qui a présenté la nouvelle exposition sur diaporama qui se tenait à la salle du Canton.

Plusieurs exposants étaient sur place durant toute la journée avec de nombreuses pièces, dont une sélection de livres et de musique locale de l’Association des Cantons-de-l’Est. La musique de cet évènement était une gracieuseté de la pianiste Francine Beaubien. De surcroit, les visiteurs étaient à quelques pas du Marché champêtre et du Musée de la Société d’histoire.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.