Publicité
6 juillet 2018 - 04:00

Les spectacles de musique au profit d’organismes sont en marche

Par Ralph Côté, Journaliste

Richmond (RC) – Les Vendredis en folie supportés par la Ville de Richmond sont de nouveau à la Place René-Thibault du centre-ville depuis le 29 juin. Sur une base mensuelle, un groupe ou un artiste occuperont l’endroit jusqu’au 17 août prochain, de 19h à 21h. Pour chaque spectacle de musique, un organisme de Richmond pourra profiter des recettes remises par les Vendredis en folies.

Pour le 29 juin, c’est le Windsorois Jocelyn Leblanc qui a démarré la saison estivale avec son répertoire country, pop et rétro au profit de la Popote roulante. Le 6 juillet, Véronica Winter, issue de la famille Bazin à Saint-Claude, poursuit son chemin avec son bagage constitué de pop-folk et de ses proches pièces. C’est le Centre d’art qui profitera de cette soirée.

Les rendez-vous gratuits pour tous se poursuivront avec les artistes suivants et, entre paragraphes, les organismes désignés:

• 13 juillet: Unlock de retour à la Place René-Thibault. Musique rock. (Association du soccer du Celtic de Richmond);

• 20 juillet: les incontournables Cool Brothers avec leurs répertoires country américain. (Paroisse Sainte-Bibiane);

• 27 juillet: le groupe Doufolk Band provenant d’Asbestos. Années»70. (Paniers de Noël des Chevaliers);

• 3 août: une soirée avec Jacques Migneault pour le plaisir des danses de ligne. (Club joyeux de l’âge d’or);

• 10 août: La BandaLou et ses quatres musiciens de Sherbrooke. Chansons rétros. (Festival de l’auto ancienne);

• 17 août: Originaire de Windsor, Alexis et Léonie. Chansonnier et chansonnière. (Les Tabliers en folie).

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.