Publicité
30 avril 2018 - 04:06

« Jamais deux sans trois » des sœurs Gauthier de Wotton

Par Guy-Charles Amnotte, Journaliste

Wotton (GCA) – Des personnes peuvent vous présenter le livre comme un roman, d’autres vous diront c’est plutôt de l’autofiction, pour d’autres encore, ça ressemble beaucoup plus à un magazine. En fait nos talentueuses triplés Gauthier sont un produit de la MRC des Sources à 100%, en fait elles sont originaires de Wotton. Maintenant qu’est-ce qui a pu inciter les trois sœurs, Lisa-Marie, Karelle et Lysianne, à bien vouloir écrire un jour, en fait en 2016, une histoire «hybride», ou un croisement entre le roman et le magazine d’information? Et bien c’est les innombrables questions provenant incessamment de la part des gens.

Donc afin de rassasier la personne désireuse de vraiment savoir sur la vie, les pensées, l’instinct, et les autres sujets concernant des jumeaux et triplés. Elles ont toutes trois décidé d’unir leurs plumes, afin de répondre aux 55 questions les plus courantes sur les triplés. Évidemment pour ce faire elles ont fait des recherches, elles se sont documentées, elles se sont questionnées, afin de pouvoir aller au fond des choses, et pour écrire ce qu’elles considèrent comme une «autofiction» qui fut adaptée à partir de ce qu’elles ont vécu concrètement à ce jour.

À travers cette histoire romancée de Odélia, Allie et Magdeleine, le public découvre la vraie nature et la personnalité propre de chacune des jeunes dames. Une belle histoire à la fois interpellante, accrochante, et révélatrice.

Points communs de nos trois triplés Gauthier qui ont 22 ans, elles gravitent toutes autour du monde de l’éducation. Ainsi au moment de faire cette entrevue, Lisa-Marie était à 24 heures de terminer son BEPP (Bac en enseignement primaire et préscolaire), Karelle a étudié en enseignement du français au secondaire, et Lysianne a étudié en travail social et complète une Maitrise en enseignement scolaire. Les triplés ont publié à compte d’auteur, et on peut se procurer le livre chez Méga Bureau et à la Coop de l’Université de Sherbrooke.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.