Publicité
18 octobre 2017 - 04:00

Un projet de mise à niveau technologique à St-Camille

Saint-Camille — Un ambitieux projet collectif de mise à niveau technologique voit le jour au centre culturel et communautaire le P’tit Bonheur de Saint-Camille

Le directeur l’endroit, Benoit Bourassa, a annoncé un important partenariat permettant d’offrir aux organisations et aux citoyens l’accès à un service Internet très haut débit et l’acquisition d’équipements de téléprésence au P’tit Bonheur de Saint-Camille et au Centre le Camillois, deux principaux lieux publics du village.

Les équipements de téléprésence, développés par la Société des arts technologiques de Montréal (SAT), seront utilisés dans le cadre d’un projet de mise en réseau de 19 salles de spectacle au Québec par la SAT.

Un fil, un réseau, c’est devenu majeur pour la survie des communautés. À partir du moment où on a un réseau, il n’y a plus de centre. La téléprésence est faite pour que les gens se rencontrent d’une région à l’autre. Ce n’est pas la machine qui est importante, mais ce sont les gens qui se placent en avant de cette machine pour se rencontrer», a précisé M.Barsalo.

Une collaboration exceptionnelle entre de nombreux partenaires, dont les acteurs camillois, le P’tit Bonheur de Saint-Camille, la municipalité, la Corporation de développement de Saint-Camille et la coopérative Destination Saint-Camille a donc été primordiale. Et c’est sans oublier les acteurs économiques régionaux ou nationaux qui soutiennent le projet, soit Développement économique Canada pour les régions du Québec, Financement agricole Canada, Câble Axion, les députés Karine Vallières et Luc Fortin, la Caisse Desjardins du Nord-du-Haut-St-François, la Société des arts technologiques de Montréal, la MRC des Sources, la SADC des Sources.

«Nous sommes extrêmement fiers du nombre et de la qualité des collaborateurs à cette initiative. Cela démontre la confiance inspirée par le projet et ses promoteurs. Saint-Camille a toujours innové. On le fait encore une autre fois, cela montre que le développement économique du savoir est possible en région» a pour sa part ajouté Philippe Pagé, maire récemment élu sans opposition à Saint-Camille.

Le projet en bref

— Deux espaces publics branchés avec un réseau de fibre optique et un nouvel accès au très haut débit offert à Saint-Camille;

— Une participation à un projet unique au monde de la Société des arts technologiques de Montréal et permettant la mise en réseau de diffuseurs culturels par l’utilisation d’équipements de téléprésence;

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.