Publicité
26 septembre 2017 - 04:00

Mémoire et patrimoine à l’occasion des Journées de la culture

Par Ralph Côté, Journaliste

Saint-Denis (RC) – Le Comité culturel de Saint-Denis invite la population aux Journées de la culture qui se tiendront les 29, 30 septembre et le 1er octobre prochains. Le porte-parole de cette édition est Jocelyn Anctil, homme d’affaires bien connu de la région.

C’est sous le signe de la mémoire et du patrimoine culturel qu’artistes et artisans proposent au public des activités à découvrir, à se faire raconter, à échanger et à créer.

Le programme regroupe plusieurs activités et événements suivants: la Fête des mots en compagnie des comédiens Patrick Quintal, Sylvie Marchand et la chorale Le Cœur; création collective d’une montjoie au cœur du village; cercle de parole à l’aide du Bâton de parole; l’heure du conte pour les tout-petits avec Marc Brazeau; visite et conférence des vitraux de l’église à travers l’histoire et l’art; exposition des artistes et artisans de la municipalité; exposition de costumes d’époque; présentation de vidéos sur le patrimoine Saint-Denisien.

Les particularités de ces Journées sont les suivantes:

• Pour la Fête des mots, des citoyens de Saint-Denis, jeunes, adultes et aînés, ont composé des poèmes et des contes qui seront lus par des artistes professionnels et amateurs de la municipalité.

• Une montjoie (monceau de pierres entassées pour marquer les chemins) sera créée au centre du village par le public présent. Tous sont d’ailleurs invités à apporter leurs roches!

• Les citoyens sont aussi conviés à une activité qui tire ses origines des Amérindiens: le cercle de parole à l’aide du bâton de parole. Cet outil possède un pouvoir difficilement imaginable pour celui qui ne l’a employé.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.