Publicité
27 mai 2017 - 04:00

Exposition de femmes qui ont contribué auprès des communautés du comté

Par Ralph Côté, Journaliste

Canton de Melbourne (RC) – Le nouveau domicile de la Société d’histoire du comté de Richmond présente une exposition fascinante sur l’histoire des femmes de chez nous. Cette exposition met en lumière les femmes qui ont fait une différence dans la collectivité et auprès de la population locale, ainsi que les femmes qui ont eu un impact sur des personnes qui ont mis en avant de nouvelles idées ou qui ont créé des souvenirs qui durent toute une vie.

Chacun des articles de la Société d’histoire du comté de Richmond mettra en vedette une de ces dames.

Alice Garvin

Alice Garvin est née à Chute-Panet et a fait ses études secondaires à Québec. Par la suite, elle obtient son diplôme d’enseignante au Collège MacDonald. Son premier emploi était à Danville où elle a enseigné aux élèves de première année jusqu’à la septième. Elle avait 9 élèves et gagnait un salaire de 40 $ par mois.

À partir de l’automne 1940 jusqu’en 1943, elle enseigna les 4e et la 5e année à l’école d’Ulverton pour ensuite être présente durant un an Durham Sud et une autre année à Melbourne. En 1945, elle a épousé Lloyd Norris puis a déménagé à Ulverton.

Pour en apprendre davantage sur ces femmes qui ont fait d’importantes contributions dans la communauté de Richmond, visitez le musée du 28 juin au 6 août, qui sera ouvert du mercredi au dimanche, de 13 h à 17 h. Pour de plus de renseignements ou pour faire une réservation de groupe, composez le 819 826-1332. La Société d’histoire est située au 1161, route 243, à Canton de Melbourne.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.