Publicité
2 janvier 2017 - 04:00

Deux premières pour des artistes de RAVIR

MRC des Sources - Jusqu’au 1er février 2017, deux artistes du Regroupement des artistes vivant en ruralité (RAVIR) exposent leurs œuvres à l’Hôpital, centre d’hébergement et CLSC d’Asbestos.

Roxane Ayotte présente sa toute première exposition. Passionnée d’art depuis qu’elle est toute petite, cette artiste asbestrienne travaille depuis quelques années dans le domaine du tatouage. Mais elle poursuit son parcours artistique, entre autres en enseignant l’art aux plus jeunes, et en créant des œuvres à la peinture acrylique. « Ma dernière série de créations reflète simplement la vie dans toute sa splendeur! Mes toiles sont le résultat de gestes spontanés, pleins de bonheur, de sentiments et de cheminement personnel. Dans ce processus, je m’intéresse davantage aux contrastes, aux couleurs vives et lumineuses, ainsi qu’aux émotions qui m’habitent », explique Mme Ayotte. Et après avoir exploré l’abstrait depuis plusieurs années, cette collection est plus axée sur des thèmes exploités animaliers et végétaux.

Depuis juin 2015, Marilou Ferlandt est propriétaire d’une compagnie d’animation, les Ateliers du Pissenlit. Artiste de la scène, pédagogue et entrepreneure, c’est son attrait pour le développement culturel et son goût pour l’aventure qui l’amènent à s’installer dans la MRC des Sources.

De fil en aiguille, elle fonde son école d’arts de la scène en offrant des cours de piano, de théâtre et des camps de création. S’ajoute à cela tout un éventail d’activités éducatives et ludiques. « Les Monstres du Jardin de Madame Pissenlit » est son premier spectacle, créé en collaboration avec les enfants de son camp de création 2016.

«Je suis extrêmement fière du chemin parcouru depuis mon arrivée en 2007. Pour bâtir mon projet d’entreprise, je suis partie de mes besoins profonds et j’ai analysé le milieu pendant plusieurs années. J’ai découvert ce qu’est la persévérance et ce que signifie « croire en ses rêves ». C’est douloureux parfois, mais chaque fois où j’atteins un objectif que je m’étais fixé, j’accède à un profond bonheur», a ajouté Marilou Ferlandt.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.