Publicité
15 décembre 2016 - 04:00

Isabelle Gosselin dévoilera le trésor de son expérience vécue

Par Ralph Côté, Journaliste

Estrie (RC) – Musicienne, artiste et comédienne bien connue en Estrie, notamment dans le Val-Saint-François, Isabelle Gosselin dévoilera le trésor de son expérience vécue, cette fois en tant que travailleuse de milieu auprès des aînés vulnérables. Elle sera présente le jeudi 15 décembre, de 14 h à 16 h, à la Belle Chapelle de Sherbrooke afin de présenter sa conférence intitulée PropoSages : s’engager… au-delà des perceptions et des préjugés.

Son témoignage évoquera les diverses personnes qu’elle a aidées grâce à de petites équipes formées tantôt de policiers, de travailleuses sociales, de médecin, tantôt de membres de la famille d’un aidant, d’élus municipaux mais aussi de citoyens engagés. À l’écoute de ces histoires vraies et actuelles, des images émergeront : l’auditoire sera alors en mesure de partager, un bref instant, l’environnement dans lequel ces personnes vulnérables vivent de par leurs liens sociaux et leur quotidien.

À cœur ouvert et à contes valeureux

Isabelle Gosselin a exercé divers métiers en lien avec la communication ; d’abord en tant que journaliste-pigiste et correspondante pour le journal La Tribune, puis animatrice et recherchiste pour l’émission À Cœur ouvert sur MaTV. Elle crée en 2008 un projet de collecte de récits de vie auprès des ainées du Val-Saint-François qui prendra la forme de neuf spectacles-lecture intitulés Contes valeureux.

En 2012, alors qu’elle est stagiaire au Centre méditerranéen de littérature orale à Alès, en France, elle entreprend une série d’entrevues auprès d’ainés d’après ce questionnement : La solitude, est-elle nécessaire dans un parcours de vie ? Comme une suite logique, elle consacre en 2015 près d’une année auprès des gens vulnérables en devenant travailleuse de milieu pour aînés.

Responsable de l’animation à la Belle Chapelle, Mme Gosselin partage ce projet avec Micheline Gagnon, responsable de la pastorale des aînés et de la famille au Diocèse de Sherbrooke ; Thérèse Saint-Cyr de l’AQDR, Caroline Proulx, directrice de Sherbrooke Ville en santé et Jacinthe Saint-Onge, bénévole.

La Belle Chapelle est située au 500, rue Murray. L’entrée est libre et gratuite. Il y a un stationnement payant (4 $ à l’horodateur) et stationnement gratuit (120 minutes) dans la rues avoisinantes.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.