Publicité
22 septembre 2015 - 09:13 | Mis à jour : 13:15

GÉNÉALOGIE: Votre généalogie familiale est-elle remplie de faussetés ?

Il y avait autrefois des colporteurs qui passaient de porte en porte et qui offraient aux gens de créer leur tableau généalogique. Ces colporteurs étaient souvent des généalogistes passionnés qui gagnaient honnêtement leur vie. Cependant, d’autres étaient de vulgaires fraudeurs. Quoi de plus facile que d’écrire n’importe quoi sur les ancêtres d’une personne qui ne pourra jamais vérifier l’authenticité des renseignements généalogiques qu’on lui remet si l’on ne lui remet pas aussi les références utilisées pour trouver ces renseignements.

D’autres ont écrit outre-mer à de prétendus généalogistes professionnels pour se faire raconter des tas de faussetés sur leurs ancêtres. Plusieurs de ces tableaux généalogiques faux ou biaisés ont traversé les générations pour se retrouver dans les effets personnels d’un oncle, d’une tante ou d’un grand-père, tous décédés. Personne dans la famille ne s’est donné la peine de vérifier l’exactitude de ces renseignements. Plusieurs ont même choisi de les recopier tels quels pour leur famille. D’autres leur ont donné tellement d’importance et de crédibilité qu’on en trouve même des copies non référencées sur leur site internet.

Un vrai généalogiste fournit avec chacune de ses fiches des sources de renseignements vérifiables. C’est-à-dire qu’il identifie en détail sa référence à laquelle il ajoute aussi une cote de fiabilité. Les tableaux généalogiques ne sont pas exempts d’erreurs de transcription; même un manuscrit original peut comporter des erreurs. Si les références sont clairement indiquées, on pourra au besoin vérifier l’authenticité du tableau ou le corriger.

Une dame de Moncton au Nouveau-Brunswick voulant connaître l’ascendance européenne de sa mère a envoyé 500 dollars à un généalogiste réputé de France. Le généalogiste en question a retourné un tableau généalogique de couples réels à l’exception du premier mariage qui a été inventé de toutes pièces. Puis, à partir de ce faux mariage, il a établi une ascendance généalogique en reliant faussement de vrais couples de parents. L’époux dans l’un des actes de mariage était indiqué comme fils issu du vrai mariage de son propre frère. Vérification faite aux sources, il s’avère que toute cette ascendance était complètement fausse et manifestement frauduleuse.

Au Québec, il y a trois niveaux de compétence en généalogie : maître-généalogiste agréé (mga), chercheur-généalogiste agréé (cga) et généalogiste de filiation agréé (gfa), la plupart accrédités par le Bureau d’attestation de compétence en généalogie de la Fédération des sociétés généalogiques du Québec. La Société généalogique de Richmond est constituée de chercheurs et généalogistes en formation continue. En plus, cette formation est gratuite.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.