Publicité
22 octobre 2019 - 04:00

Jeunes trayeurs : une première cohorte en Estrie

Wotton - Ils sont 14 jeunes à avoir participé, cette fin de semaine, à la première cohorte en Estrie de Jeunes Trayeurs Desjardins organisés par le collectif régional en formation agricole de l’Estrie en collaboration avec le Syndicat local de l’UPA des Sources et la MRC des Sources.

C’est à la ferme Pério de Wotton que cette formation de 4 heures s’est donnée. Ce programme pour les filles et garçons de 12 à 18 ans vise à initier les jeunes aux techniques de traite, à leur donner l’occasion de perfectionner leur méthode et leur permet d’obtenir un emploi d’été ou occasionnel dans des fermes laitières de leur voisinage.

«C’est vraiment une belle initiative du Collectif en formation agricole d’offrir cette formation. En plus d’initier les jeunes de façon concrète au monde agricole, elle permet à certains producteurs d’avoir de la main-d’œuvre quelques heures de plus par semaine!» explique Monia Grenier, propriétaire de la ferme Pério.

Chantal Kilsdonk qui a offert la formation aux jeunes et qui enseigne également au Centre de formation professionnelle de Coaticook - CRIFA s’est dite ravie de voir l’intérêt de ces jeunes pour la production laitière.

Cette formation, forte de son succès, a déjà permis de former des centaines de jeunes dans d’autres régions du Québec.

Pour les jeunes intéressés, une deuxième cohorte en Estrie aura lieu au CRIFA le 26 octobre prochain en après-midi. Vous pouvez inscrire vos jeunes en contactant Julie Moreau à l’UPA-Estrie au 819 346-8905, poste138. Il n’est pas nécessaire d’avoir de l’expérience.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.