Publicité
6 septembre 2019 - 04:00

Expo Richmond : Historique de la Société agricole du comté de Richmond

Richmond –Le premier concours d’animaux organisé par la Société Agricole du comté de Richmond s’est déroulé le 24 septembre 1856. Lord Almyer de Melbourne, Québec, en était le président. Au cours des années, de nouveaux immeubles sont construits, le terrain est élargi et la qualité des exposants s’est grandement améliorée.

En août 1956, la Société fête le centenaire de l’exposition annuelle avec un gala commémoratif ayant comme titre ”Salute to the Century”. Regardant en arrière, il est difficile de croire à la progression de l’exposition. Débutant sans immeubles, avec un tout petit concours et un minimum d’activités, l’exposition est maintenant un endroit où le divertissement a pris une grande place en comparaison avec la vocation première de l’exposition agricole. Si ceux qui ont inauguré l’expo en 1956 avaient pu visualiser le Colisée moderne, les estrades spacieuses et le nombre élevé de spectacles et concours, sans doute qu’ils n’y auraient pas cru.

En 1965 l’exposition déménage sur un terrain de 25 acres à Richmond et Windsor. Certaine bâtisse suivie le déménagement et des nouvelles bâtisses furent construits par des bénévoles.

Depuis, l’exposition a vu des temps plus difficiles, mais au cours des dernières années, elle a su dépasser le record en assistance chaque année. Une fin de semaine qu’on pourrait décrire comme trop remplie de choses à voir et à faire, demeure une fierté pour la région et est opérée par des bénévoles dédiés au succès de notre foire.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.