Publicité
21 juin 2019 - 12:00

Plus de 33 ans à faire découvrir le sanglier

St-Camille - Parmi les animaux d’élevages encore méconnus de la majorité des gens, nous retrouvons sans contredit le sanglier. Faisant partie de la même famille que le porc, le sanglier offre cependant une viande rouge de gibier, qui contient, quant à elle, moins de matières grasses. En dépit du fait que ce type de viande est prisé de plusieurs fervents amateurs, elle demeure encore «un monde» à découvrir pour d’autres.

Voilà en quelque sorte le mandat que la ferme de production «Lait sanglier des Bois» de Saint-Camille s’est donné. Les propriétaires François Bélisle et Lise Chartier ont adopté comme mission d’entreprise de produire une viande de qualité naturelle, sans hormone ni antibiotique, afin de satisfaire la clientèle et de faire découvrir les saveurs de cette viande, tout autant que la bête et son histoire. M.Belisle représente la sixième génération (de père en fils) à la tête de la ferme laitière ancestrale. Bien qu’il y ait toujours eu présence de vaches laitières à cet endroit, plusieurs types d’animaux comme la volaille, le porc ou même la chèvre se sont succédé à titre de productions secondaires au fil du temps. Depuis 1986, la ferme a fait de la production de sanglier son créneau, d’où l’appellation de la ferme: «Lait sanglier des Bois».

Il n’est pas simple de se lancer dans l’élevage du sanglier. À l’instar de l’ensemble des producteurs d’animaux destinés à la consommation, une multitude de normes et règlements régissent de manière rigoureuse le travail des éleveurs. Ce fut d’ailleurs l’un des facteurs importants du défi auquel les copropriétaires ont dû faire face lors de l’incendie qui a complètement détruit, en novembre 2017, l’abattoir avec laquelle ils faisaient affaire de façon régulière. Un épineux problème attendait donc les producteurs camillois en raison de la non-reprise des activités par les dirigeants de l’abattoir. Cette décision a obligé les propriétaires à trouver de nouveaux emplacements de coupe catégorisés «A», ce qui s’est traduit par des transports supplémentaires et une augmentation des coûts d’exploitations. Ceci dit des ajustements ont été apportés depuis et la situation est maintenant régularisée de ce côté. La qualité de la viande et le service courtois font en sorte que l’entreprise peut compter sur une clientèle fidèle, qui contribue également à faire connaître la ferme par la promotion de l’agrotourisme.

Il est aussi possible de visiter le centre d’interprétation du sanglier les vendredis et samedis en se présentant directement sur les lieux. On peut aussi organiser une visite sur rendez-vous durant l’ensemble de la période s’étalant de juin à décembre. Parmi les autres particularités intéressantes qui caractérisent la Ferme «Lait Sangliers des Bois», on retrouve un partenariat d’affaire avec la microbrasserie Le Moulin7 d’Asbestos. Il s’agit d’un principe d’économie circulaire qui encourage le développement durable en récupérant les résidus provenant du brassage de la bière (Les drêches de blé ou d’orge) pour les servir par la suite en nourriture complémentaire aux bêtes de la ferme. En retour il est aussi possible de retrouver des pièces de viande de sanglier de la Ferme de St-Camille sur le menu du restaurant du 294 boulevard St-Luc à Asbestos. D’autres commerces et restaurants de la région soutiennent également depuis longtemps le travail des producteurs. Pensons au P’tit Bonheur de Saint-Camille et à l’Auberge champêtre La Mara de Ham-Sud notamment. Au total, ce sont près de 120 sangliers par année qui sont issus de la Ferme et destinés à l’assiette du consommateur.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.