Publicité
25 juin 2018 - 04:00

Camp de prévention et sécurité en milieu agricole pour des jeunes

St-Georges-de-Windsor (GCA) – Les 74 jeunes de la maternelle à la 6e année de l’école primaire Notre-Dame-de-l’Assomption, ont participé très activement en début de semaine, au programme «Sécuri-jour», qui consiste à des ateliers, des présentations et démonstrations en lien avec la sécurité pour les jeunes de 5 à 12 ans en milieu agricole.

Ce programme vise essentiellement le développement de pratiques plus sécuritaires sur une entreprise d’exploitation agricole. C’est par le biais d’ateliers variés couvrant plusieurs aspects de la vie à la ferme, que s’articulent les différentes présentations faites par les représentants du domaine de la sécurité publique, et les bénévoles présents tout au long de cette journée intensive.

Parmi les ateliers pratiques, il y a eu initiation au secourisme, et aux techniques de réanimation cardiaque par le paramédical Louis-Charles Boisvert, la sécurité incendie par les pompiers Rémi Royer et Donald Grimard du SSI de Wotton, la sécurité routière et la signalisation par Alain et Maxime de la SQ de Wotton, la sécurité à vélo, la sécurité des tracteurs, reconnaître et éviter l’exposition aux produits chimiques nocifs et potentiellement dangereux, le maniement sécuritaire des animaux. La sécurité relative à la prise de force du tracteur, et la sécurité avec le grain, pour ne nommer que ceux-ci.

Dispensé depuis quelques années déjà à travers les différentes municipalités de la MRC des Sources. C’est grâce à l’implication de nombreux partenaires et personnes bénévoles du milieu agricole de la région que cette remarquable initiative permet à des jeunes de 5 à 12 ans de mieux saisir et comprendre toute l’importance de l’application essentielle des notions de prévention et sécurité sur une entreprise d’exploitation agricole.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.