Publicité
19 décembre 2019 - 04:00

Cercle des Fermières : 50 années d’artisanats et d’expositions

Richmond (RC) – La journée du mercredi 11 décembre était particulière, car il s’agit d’un 50e anniversaire du Cercle des Fermières de Richmond. Selon la formule 5 à 7, la quarantaine d’artisanes étaient dans leur local du Couvent Mont-Saint-Patrick où s’ajoutaient amies et conjoints. De plus, le député de Richmond André Bachand était sur place, tout comme la porte-parole Annie Tardif du député de Richmond-Arthabaska, Alain Rayes, additionné d’un certificat honorifique.

Avant le repas la présidente des Fermières, Pierrette Beaupré, et la vice-présidente et des communications, Sylvie Chartrand, ont présenté les quatre nouveaux métiers installés dans le local depuis peu, grâce à une petite subvention du fédéral. «C’est un bel acquis pour nous et ces métiers vont nous permettre de poursuivre nos talents auprès du public et de nos expositions», constate MmeBeaupré.

C’est en 1969 que le Cercle des Fermières a débuté pour ainsi atteindre 50 ans, qui est prêt à poursuivre leurs créations, leur volonté et sa présence au sein de région de Richmond. Il est à noter que Denise Boutin était parmi les premières femmes du cercle et aujourd’hui, elle demeure celle qui a atteint 50 ans auprès de ses compagnes.

Au fil des ans, plusieurs personnes se sont impliquées, dont les présidentes qui ont réussi à mener 60 membres selon les années. Installées depuis plusieurs années dans le sous-sol du Couvent Mont-Saint-Patrick, les Fermières sont maintenant bien installées depuis sept ans et sûrement vers d’autres projets et le plaisir d’être ensemble.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.