Publicité
13 décembre 2019 - 04:00

Québec accorde 329 000 $ pour la réhabilitation d’un terrain à Asbestos

Par Richard Lefebvre, Journaliste

Asbestos (RL) - En compagnie du Maire Hugues Grimard, le député de Richmond, M.André Bachand, au nom du ministre de l’Environnement M.Benoit Charrette, annonçait ce lundi 9 décembre, une aide financière gouvernementale à la municipalité d’Asbestos de l’ordre de 328640 dollars pour la décontamination d’un terrain.

Cette contribution significative de la part du gouvernement provincial s’inscrit dans le programme ClimatSol-Plus et représente quelques 63% du coût des travaux admissibles, ceux-ci qui sont présentement estimés à 521088 dollars. Il s’agit d’une annonce très importante pour la ville d’Asbestos, qui avait débuté ce long processus au cours de l’année2014. Depuis, avec l’aide de la firme Terrapex et son directeur de projet M. Daniel Bessette, des études et expertises ont été menées et auront permis de recueillir l’ensemble des données nécessaires liées à ce projet. Concrètement, le projet vise à décontaminer le terrain du 175 de la rue du Roi, situé aux abords du puits minier.

Rappelons que ce site a abrité une station-service pendant près d’un demi-siècle et qu’un garage y fut également adjacent pendant plusieurs années, il s’agit donc de contamination par hydrocarbures pétroliers. Des appels d’offres seront lancés au printemps prochain et les travaux débutés vers la saison estivale pour s’échelonner jusqu’au début de l’année2021. Cet emplacement urbain se veut un endroit stratégique pour la municipalité qui entend se servir de ce lieu pour assurer la mise en valeur du site de l’ancien puits minier. Le député Bachand se disait très heureux de pouvoir procéder à cette annonce qui selon lui ne sera que bénéfique. «La réalisation d’un projet de décontamination comme celui que doit mener la ville d’Asbestos répond très bien aux objectifs du programme ClimatSol-Plus.

La réhabilitation de ce terrain inutilisée depuis 2002 est un choix judicieux, tant au point de vue économique que du point de vue environnemental. Nous pourrons lui donner une seconde vie. Bravo à la ville pour son initiative.» A-t-il souligné. Pour le Maire Hugues Grimard, il s’agit d’une aide qui était espérée et attendue depuis longtemps «Avec la réfection du boulevard St-Luc, nous avions déjà une vision globale de développement au niveau de cet endroit. Nous avons mené des études de sol et sur la stabilité des pentes, maintenant c’est au tour de la décontamination, des actions, qui au final permettront la construction de nouveaux immeubles commerciaux (hôtel et restaurant) à l’intérieur du périmètre, ce qui favorisera très certainement les volets touristiques et sociaux-économiques, tout en permettant à la population de vraiment profiter d’un site exceptionnel qui mettra en valeur la fierté de notre patrimoine.» De conclure, M.Grimard.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.