Publicité
6 décembre 2019 - 04:00 | Mis à jour : 9 décembre 2019 - 19:44

La population divisée face au projet du changement de nom de la ville d’Asbestos

Par Richard Lefebvre, Journaliste

Asbestos (RL) - La ville d’Asbestos et ses élus dont le Maire M.Hugues Grimard tapissent les médias de la province et d’ailleurs depuis l’annonce, le 27 novembre dernier, du projet du conseil municipal de trouver nouveau un nom pour la ville. Or, les réactions sont nombreuses et assurément émotives pour plusieurs citoyens et citoyennes, qui se voient influer par cette décision. C’est donc dans la lignée d’une démarche de transparence et d’accompagnement annoncée par les membres du conseil, que la plus récente séance municipale s’est tenue dans la grande salle de la bibliothèque, afin de pouvoir accueillir un plus grand nombre de participants, désireux de peut-être venir s’adresser directement aux élus.

En marge de la séance régulière et ce pendant plus d’une heure trente minutes, le Maire Hugues Grimard, ainsi que les membres du conseil, ont donné tour à tour la parole à l’ensemble des personnes présentes dans l’assistance, qui étaient désireuses de poser des questions ou d’émettre des commentaires et opinions en lien avec le dossier. Certains en accord, d’autres totalement contre l’idée, le débat entourant le changement d’identité de la municipalité n’a certes pas fini de faire couler beaucoup d’encres. Ceci dit, M.Grimard a une fois de plus fait preuve de son grand leadership politique en prenant place à l’avant-scène et «faisant face à la musique», sans chercher à esquiver quelques questions que ce soit.

Par ailleurs, l’administration municipale convie la population à une rencontre citoyenne, qui se voudra un genre de forum d’échanges et de discussions sur le sujet. Celui-ci se déroulera le 9 janvier prochain, bien que l’endroit et l’heure exacte demeurent encore à confirmer, ceux-ci seront communiqués à la population au cours des prochaines semaines.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.