Publicité
16 novembre 2019 - 04:00

Filiale 041 : la volonté de persister et de se souvenir

Par Ralph Côté, Journaliste

Windsor (RC) – C’est le samedi 9 novembre, dès 10h, que les membres de la Filiale 041 de Danville-Windsor étaient présents au cénotaphe situé en bordure de la rue Principale Nord à Windsor en présence des dignitaires, de la porte-parole Annie Tardif au nom du député de Richmond-Arthabaska, Alain Rayes; du député de Richmond, André Bachand; de la mairesse de la Ville de Windsor, Sylvie Bureau ainsi que la présence du Corps de cadets2950.

Tour à tour, les dignitaires ont déposé les couronnes de fleurs pendant que les citoyens et citoyennes ont honoré ceux qui ont combattu pour la liberté à travers les deux guerres mondiales suivies de la guerre de Corée, sans oublier ceux et celles qui à partir des années50 et 60 jusqu’à aujourd’hui poursuivent l’importance de la liberté à travers les Canadiens et Canadiennes qui meurent au combat. Le jour du Souvenir rappel aussi la tristesse des parents et des amis, mais également le souvenir de la pensée, comme c’est le cas de l’ex-policier de la municipalité de Windsor, Earl Kendall, qui a déposé une couronne devant le cénotaphe à la mémoire de son frère, Donald.

À l’occasion de ce regroupement annuel, la présidente de la Filiale041 de Danville-Windsor, Micheline Charest, a salué la présence de Gérard Chartier. «Chaque année, M.Chartier permet aux gens de Windsor et de la région de pouvoir souligner le jour du Souvenir à proximité du cénotaphe. C’est aussi l’occasion pour la Ville de Windsor d’inviter les membres de la filiale, des parents, des jeunes à la salle de l’Hôtel de Ville afin de partager des moments appréciables.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.